Vente-privee.com change d'avis et monétise sa base e-mails

Après avoir promis qu'il ne monétiserait pas l'audience ni les bases de contacts de Vente-privee.com, son patron Jacques-Antoine Granjon semble avoir changé d'avis. L'agence Scanclic, régie data de fichiers BtoC, annonce en effet avoir signé en début d'année un contrat exclusif avec le site de ventes événementielles et se vante de "proposer en première exclusivité le fichier e-mail optin partenaire Vente-privee.com - plus d'un million d'optins". Il y a un an exactement, Jacques-Antoine Granjon expliquait au Journal du Net : "Economiquement, notre business modèle tient la route. (…) On n'a à aucun moment envie d'aller monnayer notre audience. Je ne fais pas de publicité et je ne veux pas aller polluer mon consommateur." (Voir le chat vidéo avec Jacques-Antoine Granjon, du 27/05/2009).

Autour du même sujet