Visa se paie une plate-forme de monétisation de bien virtuels

Visa étend sa présence dans l'e-commerce en rachetant une plate-forme d'e-paiement utilisée par 1000 jeux, réseaux sociaux et mondes virtuels.

Pour 190 millions de dollars en cash, Visa met la main sur PlaySpan, une plate-forme de monétisation de biens virtuels. Le produit phare de PlaySpan est UltimatePay, une plate-forme cloud de monétisation pour applications, jeux, vidéos et biens virtuels. Depuis peu déclinée sur mobile, elle est actuellement utilisée par les marketplaces de biens virtuels d'un millier de jeux vidéo, de mondes virtuels et de réseaux sociaux.

 

Visa, qui cherche à développer sa présence dans l'e-commerce et le m-commerce, explique que PlaySpan fera un excellent complément à CyberSource, l'éditeur de solutions de sécurisation des paiements en ligne racheté par le groupe en avril 2010 pour 2 milliards de dollars (lire le dossier Visa contre Mastercard : le match se déplace sur l'e-commerce, du 02/12/2010).

 

L'opération constitue par ailleurs une sortie réussie pour la start-up de 150 collaborateurs, créée en 2006 par le fils de l'actuel PDG Karl Mehta, un gamin de douze ans à l'époque, Arjun Mehta. Si le montant de l'acquisition de la société n'est pas excessivement élevé au regard des 46 millions de dollars levés depuis sa création, il pourra toutefois être revu à la hausse si PlaySpan atteint certains objectifs de performance fixés par l'accord de rachat.

Réseaux sociaux / Moyens de paiement