Web, mobile, social... les stratégies des annonceurs français Moins de complémentarité entre online et offline

Le online menace de plus en plus les canaux traditionnels du marketing et de la communication. Si 80 % des annonceurs interrogés parlent encore de "complémentarité", c'est tout de même dix points de moins en un an. Cette substitution "se fait au profit des actions sur mobile", note l'étude. Car le nombre d'annonceurs qui n'utilisent que le canal en ligne diminue, de 19 à 16 %.

 

CANAL +