Adobe met un pied dans l'e-marketing en rachetant Omniture


L'inventeur du rich media en ligne va débourser 1,8 milliard de dollars pour racheter le groupe de Webanalytics et intégrer la mesure de l'efficacité dans ses outils de création.

Adobe s'invite dans le marché du marketing et de la publicité en ligne. L'éditeur de logiciel vient d'annoncer le rachat du groupe de Webanalytics Omniture, pour lequel il compte débourser environ 1,8 milliard de dollars en cash au travers d'une OPA amicale. Selon l'accord passé entre les deux groupes, Adobe s'engage à racheter l'ensemble des actions Omniture pour un prix de 21,5 dollars, soit 45 % de plus que le cours de clôture moyen du titre au cours des 30 derniers jours.

Après aval des autorités boursières et de la concurrence, l'opération devrait être bouclée d'ici la fin du mois de novembre, au terme du dernier trimestre de l'année fiscale 2009 d'Adobe. Une fois le rachat finalisé, Omniture sera intégré en tant que business unit au sein d'Adobe. Le PDG d'Omniture, Josh James deviendra alors vice-président de la nouvelle entité, en charge d'Omniture. 

A travers cette acquisition, Adobe compte se doter d'outils de mesure de l'efficacité en ligne des éléments rich media créés à partir de ses produits, notamment le format Flash, largement utilisé sur la Toile, notamment pour la publicité. Les solutions d'analyses Web d'Omniture devraient ainsi être intégrées dans les outils de création de contenu Web développés par Adobe, notamment Flash, Flex, Air et Acrobat, afin de permettre aux agences de publicité et aux éditeurs de sites et e-commerçants d'optimiser leur retour sur investissement.

Les deux groupes espèrent ainsi accroître l'efficacité de la publicité en ligne et contribuer à l'accroissement des investissements publicitaires online. L'opération devrait surtout servir de relais de croissance à Adobe et lui permettre d'endiguer la baisse de ses ventes. Au troisième trimestre de son exercice fiscal 2009, ces dernières ont chuté de 21 % sur un an, à 697,5 millions de dollars.

Adobe / Retour sur investissement