Jeux d'argent : les publicités illégales des opérateurs de paris Unibet a fait sa réclame sur une soixantaine de sites

Vous avez besoin du plugin flash pour visualiser l'animation.

© DR

Unibet a également multiplié les affichages en ligne. Près de 60 sites français ont ainsi accueilli les bannières de l'opérateur, parmi lesquels celui de la chaîne musicale MCM, Dailymotion, Laposte.net, Orange.fr ou 2xmoinscher.com.

 

Il faut dire que le marché français est non négligeable pour l'opérateur : selon son PDG, Petter Nylander, 20% des paris passés sur sa plate-forme le sont par des internautes français. Unibet n'a pas non plus hésité au printemps dernier à recruter de nouveaux joueurs par e-mail pour un tournoi de poker parrainé par Johnny Hallyday.  

 

exemple d'e-mailing réalisé pour le tournoi johnny hallyday
Exemple d'e-mailing réalisé pour le tournoi Johnny Hallyday © DR

Le groupe n'a visiblement toujours par été inquiété pour ses campagnes d'e-pub et d'e-mailing illégales. En 2007, la France n'avait pourtant pas hésité à diffuser un mandat d'arrêt européen à l'encontre de Petter Nylander, accusé d'infraction au monopole français sur les jeux. Ce dernier avait d'ailleurs été arrêté à l'aéroport d'Amsterdam, avant d'être relâché par les autorités néerlandaises.  

Orange / DailyMotion