L'UMP diffuse, par mégarde, les coordonnées de 3.594 personnes

Le 4 avril 2006, la section des Jeunes populaires de lUMP a envoyé en pièce jointe d'une newsletter dénonçant le blocage des universités des fichiers Excel contenant les données nominatives de 3.594 adhérents. Un envoi, qui selon les intéressés, aurait été accidentel. Quoi qu'il en soit,  la bévue a aussitôt été signalée à la CNIL et aux destinataires de l'e-mailing. Lannonce de cette erreur intervient quelques jours après l'intervention de la CNIL sur les règles  à respecter en matière de communication politique sur le Web. Elle coïncide également avec la présentation du rapport annuel de la Commission, qui devrait sattacher à la question de la prospection politique en 2006.

Autour du même sujet