La Voix 2.0, mariage du téléphone et de l’Internet

Après le Web 2.0, arrive la Voix 2.0. Elle va changer nos usages et remettre en cause le modèle économique des opérateurs télécoms. La création de valeurs se situera au niveau des applications et non plus dans l'accès au réseau lui-même.

La fameuse "Killer application" que tout le monde cherche, c'est tout simplement le couplage de la parole aux applications informatiques et au Web ! Autrement dit la Voix 2.0. Comme avec le Web 2.0, avec la Voix 2.0, l'individu n'est plus seulement spectateur, mais devient un acteur. Il ne subit plus sa téléphonie, mais la crée, aussi bien dans sa vie privée qu'en entreprise. Il choisit ses applications, son identité, sa disponibilité...


La Voix 2.0 est rendue possible grâce à l'émergence de la voix sur IP, c'est à dire le transport des appels sur des réseaux informatiques privés ou sur Internet. La voix devient alors une application informatique comme les autres, et peut s'interfacer avec tous les outils bureautiques et de communication de son ordinateur. Le téléphone n'est plus utilisé seul, il sait échanger avec les agendas ou les messageries électroniques par exemple.


Téléphoner avec sa souris, indiquer sa disponibilité

Notre façon de communiquer est encore très impactée par la téléphonie traditionnelle, mais nos pratiques vont fondamentalement changer dans les 5 prochaines années : la convergence de la voix et du Web va engendrer une multitude de nouvelles applications.

Il est dors et déjà possible de générer un appel en un clic de souris. C'est le Click to Call. Par exemple, la version Skype 3.0 est capable de reconnaître les numéros de téléphone qui figurent dans une page Web. Il suffit de cliquer dessus pour ouvrir une fenêtre Skype et générer l'appel depuis son PC (via un softphone) ou un téléphone IP. Google propose la même chose dans sa dernière version de Google Maps. Le Click to Call existe aussi en entreprise et fonctionne sur tous les types de supports (pages Web, annuaires, bases de données, documents Office, etc.)


Mais à quoi sert d'essayer de joindre une personne qui n'est pas disponible ? Aujourd'hui, jusqu'à 40 % des appels n'aboutissent pas ou arrivent sur un répondeur. Jusqu'à présent, il n'y avait aucun moyen de savoir si la personne à joindre était libre, occupée, ou si elle allait considérer l'appel comme perturbateur ou intrusif. La personne appelée, elle, n'avait pas d'autre choix que de prendre l'appel ou d'enclencher sa boîte vocale.

Avec la Voix 2.0, il est désormais possible de gérer sa présence et sa disponibilité. Un peu comme sur les messageries instantanées, où vos contacts voient si vous êtes connecté, au téléphone, en réunion, etc. Elle permet également d'afficher, automatiquement ou manuellement, par quel canal de communication vous souhaitez être joint à l'instant T (Visiophonie, e-mail, mobile, SMS, messagerie instantanée, etc.).

Dans l'entreprise, la gestion de présence, c'est aussi la possibilité d'appliquer des règles de filtrage et de routage sur les appels entrants. L'utilisateur décide par exemple, que lorsqu'il déjeune hors de l'entreprise, tous ses appels sont renvoyés vers sa secrétaire sauf ceux venant de ses supérieurs et de ses clients  "Gold" qui seront renvoyés vers son GSM.


Créer sa téléphonie indépendamment d'un opérateur

Avec la Voix 2.0, le téléphone devient multimédia et multicanal. Il est possible d'écouter ses mails sur son téléphone portable, ou de lire ses messages vocaux sur sa messagerie électronique en fonction de l'environnement où l'on se trouve. Le service délivré n'est plus lié à un terminal fixe ou mobile, à une adresse électronique ou à une localisation. C'est la convergence, la fusion de tous les moyens de communication qui nous permettent de joindre les autres et d'être joint.

Toutes les informations qui constituent le profil de chacun sont regroupées dans un compte unique. L'utilisateur sélectionne les services qu'il veut, auprès des fournisseurs qu'il veut. Il n'est plus tributaire d'un réseau et de son opérateur. C'est en cela que la Voix 2.0 permet de se créer une téléphonie sur mesure.


Le modèle économique des opérateurs de téléphonie va donc fondamentalement changer. Les clients paieront un forfait pour accéder à l'Internet (fixe ou mobile) et éventuellement pour une "identité" (présence dans un annuaire ou une messagerie instantanée).

Mais ces services ne généreront que de très faibles marges. La création de valeurs se situera au niveau des applications et non plus dans l'accès au réseau lui-même. En d'autres termes, le modèle d'intégration verticale des opérateurs va peu à peu disparaître. Le contrôle qu'ils avaient va se déplacer vers les utilisateurs et les fournisseurs de services. Les grands de la messagerie instantanée que sont Google, Microsoft, Yahoo, AOL ou Skype, pourraient bien être les grands acteurs des télécoms de demain.

 

 

Mon profile (Qui suis-je ?)

Voix 1.0. Je suis un simple numéro !

Voix 2.0 Je suis un individu avec une multitude d'informations : mes préférences, mon réseau social, ma facturation, mes créances, mes appareils, mes intérêts, mes profiles (maison, travail, loisir)...


Ma localisation 
(Où suis-je ?)

Voix 1.0. Fixe : basé sur la localisation de l'appareil
Mobile : basé sur la localisation de l'utilisateur

Voix 2.0  Fixe & Mobile : L'utilisateur a le contrôle de sa localisation en téléchargeant son profil via un identifiant et un mot de passe.


Ma présence
(Quel canal j'utilise ?)

Voix 1.0. Fixe : un seul canal possible (la voix)
Mobile : Deux canaux (la voix ou les SMS)

Voix 2.0. Une multitude de canaux possibles : Voix, Email, SMS, Chat, Vidéo, etc.


Ma disponibilité
(Que suis-je en train de faire ?)

Voix 1.0. Aucun moyen de savoir si la personne appelée est disponible, absente ou occupée.
Seul moyen de gérer son absence : activer sa boîte vocale ou éteindre son téléphone mobile.

Voix 2.0 . Possibilité d'afficher sa disponibilité de manière manuelle ou automatique, canal par canal.


Mes Intentions
(Qu'est-ce que je veux ? De quoi ai-je besoin ?)

Voix 1.0. Pas disponible

Voix 2.0. Intégrées dans les applications

Autour du même sujet