Les annonceurs seront stimulés à se positionner davantage sur le multimédia mobile

L’iPhone n’est pas une révolution technique. Mais sa simplicité d’usage va créer une nouvelle génération de "mobinautes" qui n’appréhendera plus de naviguer sur le mobile. De quoi susciter l’intérêt des annonceurs pour ce support de communication.

L'iPhone ne sera peut être pas une révolution technique. Par contre, il est d'ores et déjà une révolution marketing dans le monde du mobile tant il a fait couler d'encre avant même sa sortie ! La capacité d'Apple à faire parler de ses produits et à accompagner les consommateurs sur de nouveaux usages est incontestable. La communauté des blogueurs le surnomme même le "Jesus Phone", c'est dire...

D'un point de vue technique on ne sait pas encore ce que proposera exactement l'iPhone en Europe. Si les fonctions proposées sont les mêmes qu'aux Etats-Unis, on peut d'ores et déjà en regretter l'absence de compatibilité  au réseau 3G. Comment favoriser la navigation mobile Wap en n'apportant pas le maximum de débit possible ? L'Edge est certes plus étendu à l'heure actuelle mais n'oublions pas que le Smartphone de Apple est "prévu" pour décembre prochain en France. Quant à l'accès Web par une connexion Wi-Fi, cela semble encore trop limité dans l'univers des usages possibles d'un mobile. Autres exemples de cette limite d'un point de vue innovation serait de ne  trouver ni application Java, ni Flash ni même la possibilité d'envoyer des MMS, ce qui est le cas pour l'instant.

Pour autant, doit-on considérer cette arrivée comme un non événement ? Certainement pas. La marque Apple est très souvent associée à la simplicité d'usage. Un large écran et une interface de navigation "tactile multi-points" révolutionnaire devraient être des facteurs clés de succès de l'iPhone. On pourrait ainsi voir de nombreux abonnés iPhone enfin découvrir des services sur leur mobile. On ne parle pas ici simplement des fonction iPod son ou vidéo mais bien de navigation sur des sites Internet mobile. C'est peut être une nouvelle génération de "mobinautes" qui va arriver car elle n'appréhendera plus de naviguer sur le mobile. "Enfin c'est facile", se diront certains. Et pourtant la plupart de ces services étaient déjà accessibles.


Il est probable que cet engouement sur l'iPhone va également pousser les autres acteurs à apporter des solutions nouvelles pour favoriser l'accès au multimédia mobile, les constructeurs traditionnels de mobile aussi bien que les opérateurs et les éditeurs de services dédiés au mobile.
 

D'un point de vue des actions de marketing mobile, on devrait faire le même constat. Il est probable que les outils de communication de marketing mobile ne soient pas révolutionnés (pour l'instant). Par exemple, en publicité sur l'Internet mobile, on aura toujours les bannières, liens cliquables, billboard vidéo, etc. En revanche on peut imaginer que ce coup de projecteur sur le marché du mobile va stimuler des annonceurs à se positionner davantage encore sur le support de communication qu'est le multimédia mobile. A l'heure où les annonceurs se posent la question de "comment compléter le 360° de la communication ?", il est probable que le côté "hybride" de l'iPhone, la force marketing de la marque Apple et cette idée de convergence multimédia stimulent plus d'une grande marque.
 
En somme le marché du mobile ne sera peut être  pas bouleversé techniquement par l'arrivée de l'iPhone, mais les usages du multimédia mobiles risquent eux de se retrouver accélérés par ce nouvel acteur. Il ne nous reste qu'à attendre sa sortie en Europe.


D'un point de vue technique on ne sait pas encore ce que proposera exactement l'iPhone en Europe. Si les fonctions proposées sont les mêmes qu'aux Etats-Unis, on peut d'ores et déjà en regretter l'absence de compatibilité  au réseau 3G. Comment favoriser la navigation mobile Wap en n'apportant pas le maximum de débit possible ? L'Edge est certes plus étendu à l'heure actuelle mais n'oublions pas que le Smartphone de Apple est "prévu" pour décembre prochain en France. Quant à l'accès Web par une connexion Wi-Fi, cela semble encore trop limité dans l'univers des usages possibles d'un mobile. Autres exemples de cette limite d'un point de vue innovation serait de ne  trouver ni application Java, ni Flash ni même la possibilité d'envoyer des MMS, ce qui est le cas pour l'instant.



Il est probable que cet engouement sur l'iPhone va également pousser les autres acteurs à apporter des solutions nouvelles pour favoriser l'accès au multimédia mobile, les constructeurs traditionnels de mobile aussi bien que les opérateurs et les éditeurs de services dédiés au mobile.
 
D'un point de vue des actions de marketing mobile, on devrait faire le même constat. Il est probable que les outils de communication de marketing mobile ne soient pas révolutionnés (pour l'instant). Par exemple, en publicité sur l'Internet mobile, on aura toujours les bannières, liens cliquables, billboard vidéo, etc. En revanche on peut imaginer que ce coup de projecteur sur le marché du mobile va stimuler des annonceurs à se positionner davantage encore sur le support de communication qu'est le multimédia mobile. A l'heure où les annonceurs se posent la question de "comment compléter le 360° de la communication ?", il est probable que le côté "hybride" de l'iPhone, la force marketing de la marque Apple et cette idée de convergence multimédia stimulent plus d'une grande marque.
 
En somme le marché du mobile ne sera peut être  pas bouleversé techniquement par l'arrivée de l'iPhone, mais les usages du multimédia mobiles risquent eux de se retrouver accélérés par ce nouvel acteur. Il ne nous reste qu'à attendre sa sortie en Europe. Pour autant, doit-on considérer cette arrivée comme un non événement ? Certainement pas. La marque Apple est très souvent associée à la simplicité d'usage. Un large écran et une interface de navigation "tactile multi-points" révolutionnaire devraient être des facteurs clés de succès de l'iPhone. On pourrait ainsi voir de nombreux abonnés iPhone enfin découvrir des services sur leur mobile. On ne parle pas ici simplement des fonction iPod son ou vidéo mais bien de navigation sur des sites Internet mobile. C'est peut être une nouvelle génération de "mobinautes" qui va arriver car elle n'appréhendera plus de naviguer sur le mobile. "Enfin c'est facile", se diront certains. Et pourtant la plupart de ces services étaient déjà accessibles.

Autour du même sujet