Tarifs des SMS en Europe ce qui doit changer au 1er juillet 2008

Au 1er juillet, les opérateurs européens devront baisser les prix des SMS et du téléchargement de données. A défaut , ce sera la Commission européenne qui se chargera de réguler le secteur. Explications

Les opérateurs devront procéder à des baisses significatives sur les tarifs de gros et  de détail des SMS et du téléchargement de donnée car au 1er juillet 2008, s'ils n'ont pas baissé leurs tarifs, la commissaire européenne à la Société de l'information, Viviane Reding s'est engagée à réguler le secteur.

En clair, envoyer un texto, ou charger des données depuis un téléphone mobile depuis un autre pays européen, devrait substantiellement ne pas être plus cher que de le faire depuis chez soi. En cas de dépassement, les opérateurs devront alors justifier du surcoût pour ces envois. Il est vrai qu'il existe des écarts de prix allant de 25 centimes par mégabits à 7 euros dans certains pays. Et, normalement les opérateurs devraient  de manière comparable  publier leurs tarifs de roaming sur les SMS et l'Internet mobile. Ce qui pourrait changer, c'est que s'ils ne respectent pas cette demande, la commissaire les publiera sur Internet .

Entre la régulation ou la compétition entre des opérateurs, qu'est ce qui est bon pour le consommateur ? Une chose est sûr, lorsque la compétition ne fonctionne pas, la régulation vient alors au secours du consommateur, du moins on l'espère. Dans ce cas, il faudra attendre le 1er juillet. Dommage...

Autour du même sujet