Le Femtocell en France : une technologie d’entreprise ou grand public ?

L'opérateur mobile SFR a récemment annoncé le lancement d'une future offre 3G adossée à la technologie Femtocell. Ce nouveau virage va donner un coup de fouet à cette technologie. Mais quel usage en feront les particuliers et les entreprises ?

L'opérateur mobile SFR a récemment annoncé le lancement dans les prochains mois d'une offre 3G adossée à la technologie Femtocell. Ce nouveau virage va donner un sérieux coup de fouet à cette technologie dont on entend certes parler. Mais que peut on réellement utilisé jusqu'à présent dans le domaine privé ou professionnel ?

 

Le Femtocell est une technologie radio de courte portée qui permet d'étendre un réseau GSM au sein des environnements résidentiels ou des immeubles d'entreprise. La nature des signaux utilisés par les réseaux mobiles pèse sur leur capacité à se propager au sein des immeubles, et l'offre 3G peine à couvrir la totalité des espaces internes d'un bâtiment.

La technologie Femtocell est au réseau cellulaire ce que le réseau Wi-Fi est à l'entreprise, ou, vu sous un autre angle, l'équivalent d'un réseau Wi-Fi activé par un routeur haut-débit installé dans une maison. Elle a principalement été conçue pour offrir une couverture radio en ondes courtes, idéale pour être déployée dans une maison ou dans un appartement, voire sur l'étage d'un immeuble de bureaux. Une connexion Ethernet permet d'utiliser une station de base Femtocell pour agréger le trafic 3G en milieu résidentiel ou professionnel, et le rediriger vers le réseau d'un opérateur cellulaire, via un lien Ethernet ou une connexion ADSl existante.

 

En Europe, le marché français est idéalement positionné pour assurer le rôle de pionnier du Femtocell. Deux facteurs favorables sont en effet déjà en place : une part importante du grand public accède déjà au haut-débit, tandis que la convergence fixe-mobile a déjà été expérimentée au travers d'offres proposées par l'opérateur historique.  L'utilisation du Femtocell offre dès lors une excellente réception des réseaux 3G au sein des maisons, et son potentiel de développement est plutôt important. Va-t-on pour autant assister à la fin du Wi-Fi à la maison ou au bureau ?

 

Le Wi-Fi s'est imposé en tant que technologie de choix pour acheminer les flux, tant dans le cadre privé que professionnel. D'autant que le Wi-Fi est rapide : jusqu'à 200 mbps contre 2 à 3 mbps pour le 3G. Cette technologie équipe déjà les routeurs haut-débit, les ordinateurs portables, les téléphones, les équipements de musique, les consoles de jeux, les imprimantes, et même certaines caméras numériques.

L'utilisation du Wi-Fi pour transmettre les appels vocaux à la place des réseaux cellulaires offre à tous, entreprises comme particuliers, la possibilité de faire des économies et de tirer avantage de cette convergence fixe-mobile, qui existe déjà en France en tant qu'offre grand public. Cette convergence devrait d'ailleurs être le principal moteur du développement des réseaux sans-fil dans les années à venir
[1].

Enfin, le Wi-Fi est aujourd'hui sécurisé et largement adopté par le marché et, dans ce contexte, il ne sera pas facile pour le Femtocell de détrôner une technologie aussi largement adoptée.

 

Sur le marché du grand public, qui peut bénéficier de communications via les réseaux GSM "gratuits", et où chacun dispose d'un téléphone portable, il est tout à fait envisageable que le Femtocell entre en concurrence avec les solutions de convergence fixe-mobile (la voix sur IP achemine les  appels d'un combiné via le Wi-Fi résidentiel et vers réseaux à haut-débit).

En revanche, dans le milieu professionnel, l'adoption massive du Femtocell en tant que vecteur principal des flux de voix est loin d'être gagnée. Que ses données circulent via un réseau filaire ou sans-fil, une entreprise veut impérativement garder la main sur ses moyens de communications. Ainsi, l'idée de se reposer sur un fournisseur de services, et d'être facturé pour ce service, ne fait pas consensus chez les entreprises pour une application aussi critique que la voix. C'est plutôt la convergence fixe-mobile qui sera utilisée pour ce type de services chez les professionnels, comme l'anticipent d'ailleurs de nombreux analystes de marché.

 

Il est bien entendu possible de pourvoir bénéficier de la synergie de ces deux technologies. Le particulier sera intéressé par un équipement unique qui associera  un point d'accès Wi-Fi et une borne femtocell.  Cet équipement double-mode représenterait bel et bien une technologie particulièrement innovante. Mais dans un contexte professionnel, les avantages du Femtocell sont plus nuancés et dépendront essentiellement du modèle de fourniture de services choisi  par l'entreprise.

 

Autour du même sujet