Libérez nos téléphones !

Téléphonie mobile : Code Barre 2D, une guerre des formats inutile et préjudiciable à l’essor de cette technologie en France.

Aujourd'hui dans le monde, la majorité des campagnes de marketing mobile intégrant un code barre 2D est construite autour du QR Code. Développé depuis 1999 par la société japonaise, Denso-Wave, le "Quick Response Code" utilise la caméra embarquée d'un téléphone mobile comme lecteur de code. Plutôt que de saisir l'URL d'un site web sur son mobile, l'utilisateur photographie le code barre 2D via un logiciel et accède au site. Simple d'utilisation, le QR Code s'est rapidement répandu dès 2004 au Japon, en Corée du Sud et plus récemment en Europe et aux Etats-Unis. Ainsi en Europe, il est largement exploité en Suisse, en Allemagne, en Italie, en Belgique, en Grande-Bretagne et en Espagne.

Malheureusement, en France, le QR Code n'est pas la norme des opérateurs télécoms qui ont préféré créer leur propre technologie. En effet, à ce jour, la technologie française est un code  propriétaire basé sur une suite de chiffres encodée et non une URL. La principale particularité d'un code barre 2D propriétaire est qu'il ne peut être décodé qu'à partir de logiciels fournis par l'entreprise qui développe cette technologie. C'est l'illustration parfaite d'un système propriétaire en cours de structuration.

Conséquence de cette stratégie propriétaire : les étrangers en visite en France n'ont pas accès au code français et  les milliers de  Français qui ont déjà un lecteur de code dans leur mobile ne peuvent lire la norme de leur pays !

Afin d'illustrer cet antagonisme, on peut citer par exemple l'opération de marketing mobile d'un constructeur aéronautique français lors du Salon du Bourget qui a du déployer 2 codes barre (un QR Code et un code français) afin d'assurer une connexion à son contenu mobile aux visiteurs étrangers et nationaux.

Dernièrement en France les campagnes de marketing mobile ayant pour cible une population nationale et internationale ont été construites autour du QR Code.
Ainsi pour le Plan de Paris des Galeries Lafayette la technologie retenue a été le QR Code pour sa lecture aisée et sa diffusion internationale. En effet, à ce jour il constitue le seul format permettant une réelle accessibilité aux touristes provenant des cinq continents.

On peut également citer le cas du magazine "A Nous Paris" qui innove en plaçant QR Code dans son numéro spécial "Fête de la musique" afin de proposer à ses lecteurs d'accéder au programme de cet événement depuis leur mobile.

Il paraît légitime de penser que tout autre norme de code barre 2D est destinée à disparaître, comme toute technologie propriétaire minoritaire. En effet, ces dernières années, cette logique propriétaire a déjà abouti en France à plusieurs échecs technologiques retentissants tels que le Bi-Bop ou le HD-DVD.

Face à cette situation et afin d'assurer l'essor de cette technologie en France, à l'instar du reste du monde, il est urgent que l'ensemble des agences de communication et leurs clients puissent bénéficier d'un environnement technologique normalisé par un organisme indépendant.

Autour du même sujet