Mobilité et NFC : 2 marchés grandissants pour une réussite

S’il y a une chose qui ne connait pas la crise en 2009, c’est bien le marché des téléphones portables et spécialement celui des Smartphones. Alors qu’en 2008, ce marché a augmenté de 32 %, les prévisions pour 2009 sont à la hausse, contre vents et marées !

Après une réussite fulgurante (28 % de parts de marché des Smartphones aux Etats-Unis en 6 mois), l'iPhone en inspire d'autres et pousse prématurément le marché des Smartphones à maturité.  Mais au-delà de la réussite d'un Smartphone en particulier c'est aussi et surtout la réussite d'un modèle : celui de l'Apple Store.

 

Pour autant, si l'histoire devait se répéter, il est fort probable que ce modèle laisserait place à une explosion des applications Internet riches  (RIA) sur mobile, comme cela est le cas sur PC aujourd'hui ...

 

Vers la maturité des technologies sans-contact NFC (Near Filed Communication)
La communication en champ proche (NFC) est une technologie issue des technologies de radio-identification (RFID). Elle permet à des terminaux d'interagir avec leur environnement et d'échanger des données à une distance de quelques centimètres. Muni de cette technologie, le téléphone portable pourra fonctionner selon différents modes :

 

Ø    Mode émulation de carte :

Le mobile se comporte comme une carte sans contact et permet de faire du paiement, billettique (ex: Navigo), couponing, contrôle d'accès etc.

 

Ø    Mode lecteur :

Le mobile devient lecteur de carte sans contact ou de tags passifs permettant par exemple de récupérer des informations sur les horaires, en « taggant » avec son téléphone une puce près d'un abribus.

 

Ø    Mode peer-to-peer :

Permet à deux terminaux d'échanger directement de l'information : photos, vidéos, cartes de visite, etc.

 

Ces dernières années, de nombreux pilotes ont été menés dans différentes villes comme Caen, Bordeaux ou Strasbourg afin de tester l'intérêt et la commodité de cette technologie. L'heure est aujourd'hui au retour d'expérience.

 

Ainsi, en 2009, nous savons que le taux d'acceptation du NFC est très fort par l'utilisateur final, que les standards et normes régissant l'interopérabilité de cette technologie entre les différents fabricants ont suffisamment évolué pour imaginer des déploiements commerciaux et que les "business model" associés (dont les enjeux sont colossaux) commencent à se dessiner nettement. Seul bémol, le nombre très faible de terminaux équipés de NFC, même si le parc devrait s'enrichir avec des constructeurs qui se préparent pour la fin de l'année.

 

En France, il ne manquait plus qu'un engagement fort du gouvernement afin de persuader tous les acteurs d'investir sur ce nouveau marché. Cela a été chose faîte le 22 mai 2009 lorsque le secrétaire d'État à l'Industrie et à la Consommation, Luc Chatel, a annoncé son souhait de faire de Nice un territoire d'expérimentation national dès 2010. Les niçois qui le souhaitent  pourront, chez les 3 opérateurs, se munir d'un téléphone équipé de NFC, afin de bénéficier de tous les services mis à leur disposition selon les différents axes suivants : transport (Prendre le Tramway à l'aide de son téléphone portable), services de la ville (Visite de musée, parcours culturel, informations pratiques), campus universitaire (paiement, carte bibliothèque, Tickets Restaurant universitaire) ou encore paiement et commerce.

 

A l'intersection de nouveaux usages

Téléphone portable d'un côté, sans-contact de l'autre : il est intéressant de se rendre compte comment ces deux technologies vont révolutionner les comportements de demain.  Le téléphone portable deviendrait alors capable de stocker différentes cartes bleues, titres de transport, cartes de fidélité ou encore tickets événementiels. Ainsi, que ce soit pour payer les courses, prendre le bus, utiliser des bons de réduction ou encore valider l'achat de places de concert, il ne suffit que de d'un mobile et d'un simple geste de la main.

 

Il serait également possible de recevoir de l'information contextualisée et de réaliser à toute heure les achats que l'on souhaite ou encore de préparer en quelques clics son voyage : en téléchargeant directement dans le  téléphone une réservation d'hôtel, une carte de la ville et des lieux à visiter...

 

L'intérêt d'un tel couplage entre téléphone portable et NFC présente un certain nombre d'avantages :

 

Ø    Une expérience universelle mais personnalisée car chacun possède un téléphone qu'il paramètre à sa convenance et selon ses préférences.

 

Ø    Une expérience enrichie : en bénéficiant des diverses capacités du mobile : clavier, écran tactile, commande vocale, écran haute résolution, etc.

 

Ø    Une expérience prolongée : l'utilisateur peut emporter de l'information avec lui,  contenue dans son téléphone et la réutiliser plus tard, à tout moment.

 

Ø    Une expérience partagée : toute information récupérée peut-être partagée instantanément grâce à des mobiles aujourd'hui connectés  en permanence à Internet.

Le marché des Smartphones est aujourd'hui en pleine expansion. Ces périphériques performants et connectés à Internet permettent d'accéder à de nouveaux services toujours plus proches de l'utilisateur. Dans le même temps, c'est la technologie NFC qui suscite un intérêt particulier en permettant demain l'accès pour tous à de nouvelles applications simples et intuitives. Ce marché, hésitant de nombreuses années, semble en 2009 avoir trouvé tous les facteurs propices à son accroissement. Demain, Smartphones et NFC permettront  ensemble de redéfinir profondément notre relation avec notre environnement numérique et physique ouvrant de très nombreuses perspectives : qu'elles soient pratiques, culturelles, sociales, commerciales, ludiques...

Autour du même sujet