Internet et e-commerce : les nouveaux vecteurs de croissance d’une économie durable

Dans un climat économique tendu, force est de constater que la nouvelle économie continue de gagner des parts de marché et de créer de la valeur.

En moyenne, les acteurs du e-commerce ont connu une augmentation de leur chiffre d'affaires de 25%. Incontestablement, la nouvelle économie prend position et se révèle être un formidable créateur de valeur et d'emploi sur le marché. Mais, pourquoi un tel succès et une telle généralisation du mode d'achat sur le Internet ?

 

Le premier élément de réponse tient à la multiplication des acteurs marchands sur le web. En effet, à côté des géants du marché (B2C et B2B), l'on assiste à la naissance de nombreux sites marchands, très souvent spécialisés sur une niche. Ainsi, le e-commerce se positionne comme un nouveau vecteur de croissance pour les PME, qui, grâce à leur boutique en ligne peuvent accroître leurs parts de marché, élargir leur zone de chalandise, voire, se développer à l'international.

 

Ce schéma a notamment été rendu possible grâce à l'évolution des technologies proposées sur le marché, qui conjuguent désormais accessibilité financière, fonctionnalités avancées ou encore mise en oeuvre rapide. On notera également que l'émergence des nouveaux modèles économiques, comme le SaaS, ont également largement contribué à accélérer la diffusion de ces outils auprès des PME.

 

En effet, ces dernières peuvent désormais lisser leur investissement dans le temps et faire évoluer leurs plate-formes e-commerce avec une très grande souplesse. Au-delà des outils, la spécialisation de nombreuses sociétés de conseil, spécialisées dans la mise en place de site e-commerce a contribué à limiter les échecs de nombreux projets.

 

Il est également important que les entreprises de la nouvelle économie répondent parfaitement aux usages et attentes formulées par les clients B2B ou B2C : recherche rapide d'articles ou de services, facilité d'achats 24 h/ 24, service après-vente ... Bien sûr, les prix ultra-concurrentiels pratiqués par les professionnels du secteur sont également une donnée majeure pour les consommateurs.

 

Autant d'éléments stratégiques qui ont permis au commerce électronique de s'imposer comme un canal crédible et de confiance. Notons aussi que le e-commerce ne se résume pas uniquement à de la vente en ligne. Dans certains cas, les sociétés se servent du commerce électronique afin d'envoyer les clients sur leurs points de vente. Le e-commerce s'inscrit alors comme un maillon stratégique dans leur mix commercial.


Qualifié par certains de simple effet de mode, il y a quelques années, le e-commerce a largement fait ses preuves et su montrer la pertinence de son modèle. Conjuguant technologies à valeur ajoutée, accessibilité, croissance rapide, etc., le e-commerce s'impose, désormais, comme un créateur de valeur et d'emploi incontournable. A n'en pas douter, ce dernier devrait continuer à se développer fortement, notamment avec l'émergence de nouveaux modes de consommation comme, par exemple, le M-commerce qui pourrait rapidement s'imposer comme un nouveau standard d'achat chez les particuliers et les professionnels.

Autour du même sujet