Le commerce en pleine évolution : intelligence et agilité

Les commerçants ont rapidement compris tout le bénéfice qu’ils pouvaient tirer d’une meilleure connaissance de leurs clients. L’exemple le plus récent est celui des dernières applications pour smartphones.

Même si tout le monde sait que c'est la technologie qui permet de récolter ce genre d'informations, est-on conscient que les quelques 100 ou 1000 informations récoltées à chaque mouvement du client pèsent sur l'infrastructure informatique du commerçant et impacte les temps de réponse transactionnels et la satisfaction client ?

Pour que les applications soient performantes et que chaque transaction soit honorée, les commerçants doivent mettre en place des outils de contrôle et de suivi du flux des transactions, pour détecter et corriger rapidement un événement imprévu ou une erreur. En déployant un moteur de gestion des évènements complexes (Business Event Module) associé à un logiciel de Business Transaction Management, les commerçants pourraient profiter pleinement des avantages des dernières applications pour smartphones sans mettre en péril la satisfaction client.

La gestion des événements complexes: se protéger et promouvoir en temps réel
La gestion des événements complexes n'est pas une technologie nouvelle mais elle en est encore au stade des balbutiements, en termes de potentiel de marché. Aujourd'hui, elle est surtout utilisée dans les domaines de la banque et de la finance pour contrôler l'activité et la sécurité, cependant il ne faudrait pas croire que ses avantages se limitent à ces deux secteurs car elle peut apporter énormément au monde du commerce.

Le but est simple : donner des informations contextuelles et pertinentes pour aider à anticiper et à mieux répondre aux attentes. La gestion des événements complexes corrèle et traite les événements complexes (informatiques et métiers) pour aider à comprendre ce qui se passe, à déterminer les impacts, et à agir en conséquence. Par exemple, un moteur de gestion des événements complexes peut déterminer quand les niveaux de stock d'un livre comme le Da Vinci Code sont à 10% du niveau de stock minimal, en tenant compte des ventes des dernières 10 heures et envoyer un ordre de commande pour un réapprovisionnement.

Ce moteur peut être utilisé pour analyser des centaines de milliers de transactions par seconde, identifier les anomalies et les manques de performance, et réagir en cas de risque, voire en cas de perte. Il permet d'alerter de façon proactive la bonne équipe pour qu'elle prenne la meilleure décision le plus rapidement possible. De plus, les responsables informatiques et les chefs de services bénéficient de mesures en temps réel sur leurs activités respectives et des indicateurs clé de performance grâce à des tableaux de bord personnalisés sur les fonctions critiques de leur métier. Ainsi, à tout moment, chacun est informé de toute anomalie.

Le frein à la généralisation des moteurs de gestion des événements complexes est le flux d'information déjà généré par les différentes couches informatiques. Si la gestion des événements complexes paraît simple, elle est confrontée à la complexité de la collecte, de l'analyse, de la mesure d'impact et de la correction en temps réel, quasi impossibles. Cette complexité, associée à un coût élevé pour des solutions temps réel, ont empêché sa progression dans d'autres secteurs.

L'infrastructure informatique est critique pour la plupart des organisations. Avec l'apparition du BTM (Business Transaction Management), qui capture les transactions exécutées par les utilisateurs finaux, de plus en plus d'entreprises peuvent tirer profit des moteurs de gestion d'événements complexes et des informations temps réel recueillies.

Le BTM, combiné à un outil de gestion des événements complexes, génère des événements qui impactent les transactions métier, les processus, les activités et le ressenti de l'utilisateur. C'est un avantage indéniable pour les commerçants qui recherchent plus de pertinence et d'agilité pour vendre leurs produits et servir leurs clients.

Plusieurs utilisations : de la protection à la saisie d'opportunités
Plus un commerçant peut réagir rapidement face à un changement ou au comportement de son client, plus il est compétitif et plus il gagne d'argent. Par le passé, le secteur banque/finance utilisait la gestion des événements complexes pour réagir à une menace mais d'un autre côté, la gestion des événements complexes peut également servir à saisir des opportunités. Le secteur du commerce peut en tirer profit. Par exemple, en utilisant une solution BTM avec un module de gestion d'événements complexes pour application smartphone, les commerçants peuvent utiliser les données de géolocalisation pour cibler les personnes qui ont acheté des vêtements en ligne, et leur envoyer des bons de réduction pour leurs magasins lorsqu'ils s'en approchent.

Complémentarité
Le BTM complète la gestion des événements complexes et améliore son efficacité en générant des informations pertinentes sur les transactions. Les commerçants qui combinent les deux obtiennent un aperçu en temps réel, non seulement sur les transactions métiers mais également sur l'infrastructure informatique dans son ensemble. Cela leur permet d'être plus réactifs, de prendre des décisions plus argumentées et finalement de vendre plus de produits.

La gestion des événements complexes n'est peut-être pas nouvelle mais elle est très intéressante et, combinée au BTM, elle permet d'être au courant en temps réel sur ce qui se passe et à quel endroit, pour plus de réussite.

Autour du même sujet