Modification des règles de classement de l'AppStore d'Apple : quel impact ?

Discrètement, de réels changements sont apparus ces derniers jours sur l'App Store et pour cause : Apple semble avoir modifié les règles qui régissent le classement des applications iPhone.

Les fidèles observateurs du monde de la mobilité l'auront certainement remarqué : depuis quelques jours, les classements des applications iPhone sur l'App Store ont un je-ne-sais-quoi de modifié.

Subrepticement, des applications à la popularité évidente (Facebook, Pandora aux US) mais néanmoins habituées à la deuxième moitié du classement sont apparues dans le top 5, sans qu'une actualité particulière explique cela. Et pour cause : Apple semble avoir modifié les règles de gestion des classements sur l'App Store.

Pour mémoire, ces classements étaient auparavant uniquement basés sur le nombre de téléchargements des applications, vraisemblablement d'après une mystérieuse formule pondérant les 4 derniers jours glissants. Si cette méthode permettait, via des plans promos savamment orchestrés, d'assurer une forte visibilité à une application lors de sa sortie, elle possédait également bon nombre d'effets pervers, et notamment une espèce de gigue des applications en tête des classements : la dernière sortie avait souvent raison.

De plus, cet algorithme arbitraire imposait une course aux téléchargements que certains éditeurs biaisaient en utilisant, par le passé, certaines méthodes douteuses interdites depuis par Apple (Apple d'ailleurs continue cette semaine de faire le ménage, en supprimant purement et simplement les applications incitant à ce genre de méthodes)

Une nouvelle méthode de ranking : la popularité sur le long terme

Grande nouvelle donc : Apple semble avoir revu sa copie et propose visiblement une nouvelle méthode de ranking depuis peu, méthode visiblement basée sur ce que j'appellerai la "popularité sur le long terme".

Ainsi, sans qu'aucune confirmation n'ait encore été donnée, Apple prendrait dorénavant en compte les données d'utilisation des applications mais également les retours des utilisateurs (notes laissées sur le store).

Selon une approche logique : plus une application plaît aux utilisateurs, plus ceux-ci l'utilisent; une application souvent utilisée, souvent mise à jour, moins désinstallée, et bien notée devrait, a priori, être portée à la connaissance des utilisateurs, nonobstant le fait qu'elle soit sortie depuis très longtemps et que ses téléchargements soient, de fait, étalés dans le temps.

Ou comment, en d'autres termes, privilégier les applications de qualité des applications buzz éphémères.

Bien évidemment, se pose la question de comment Apple récupère ces données (et lesquelles), mais peu importe: on le sait, l'App Store est une plateforme fermée qui obéit à certaines règles du jeu.

D'un point de vue stratégique et marketing, ces changements, beaucoup plus impactants qu'ils n'y paraissent, réinventent les règles du jeu et dans le bon sens : bien sûr, il sera toujours question de réussir son entrée sur l'App Store, mais il faudra également mettre en place une véritable politique d'animation de son application, pour que celle-ci soit régulièrement utilisée, et donc stabilisée dans les classements.

Lapalissade me direz-vous, bien évidemment qu'il fallait déjà, avant, mettre à jour son application pour que celle-ci contente ses utilisateurs ... d'accord avec vous je suis, mais... (il y a un mais).

Dorénavant, si votre concurrent direct possède une meilleure stratégie d'animation de son application, à nombres de téléchargements identiques, son application devrait apparaître devant la vôtre dans les classements.

Allez-y, je vous laisse prendre le temps d'appeler la personne qui gère le mobile chez vous.

...

Fait ? Ok , je continue.

Des modifications qui vont dans le bon sens

Finalement, ces modifications vont dans le bon sens et créent même un besoin : la gestion de communauté mobile, à rapprocher bien évidemment de la gestion de communauté telles qu'elle est pratiquée aujourd'hui sur les réseaux sociaux.

Certes, il reste encore bon nombre d'inconnues, (quels critères sont véritablement pris en compte: Nombre d'ouvertures par jour ? par mois ? le nombre de désinstallations ? la popularité des push ? les notes dans l'AppStore ?) mais le défi est déjà passionnant : vous devez maintenant, dans le cadre de votre stratégie mobile, doubler votre plan de lancement de votre application d'une véritable stratégie d'animation adaptée à votre cible et au support mobile.

Quand on sait que Google dispose déjà d'un système de ranking similaire, on se prend à rêver : le marché des applications devient de plus en plus mature, et nous nous éloignons de plus en plus des applications gadgets pour aller vers des applications de qualité fournissant un vrai service à leurs utilisateurs ... pour leur plus grand bien.

Autour du même sujet