Référencement naturel et médias sociaux : est-ce vraiment important ?

Une récente étude pointe le faible référencement naturel des espaces des annonceurs sur les médias sociaux. S'il est important de bien comprendre comment ces mécanismes fonctionnent, il faut aussi se poser la question de l'urgence et de la pertinence d'un tel référencement.

Avec l'arrivée imminente en France de la mise à jour de l'algorithme de Google (prénommée Panda), le référencement naturel est au coeur des débats ces jours-çi. D'ailleurs, BrightEdge, une entreprise américaine spécialisée dans le référencement naturel, vient tout juste de montrer au travers d'une étude que la majorité des marques étaient bien présentes sur les médias sociaux (Facebook et Twitter en tête) mais ne se souciaient guère du référencement naturel dans Google de ces espaces.

Ainsi, ils ont vérifié la présence des 200 plus grandes marques américaines. L'étude nous apprend que si la quasi totalité de ces marques tiennent la première place sur Google sur leur nom, pour 70% d'entre elles leur page Facebook ou leur fil Twitter n'apparaissent pas sur cette même première page.

BrightEdge explique donc que cela est évidemment indispensable, et par conséquent, donne plusieurs conseils basiques puisque les options sont assez limitées :
- mettre le nom de la marque dans la dénomination de la page ou du fil,
- s'assurer d'avoir une "vanity Url" (c'est à dire une url du type www.facebook.com/mamarque) dès que vous avez passé le seuil (nécessaire) des 25 fans. A noter qu'on la choisi une fois pour toutes,
- bien indiquer les informations dans les champs de description disponibles en s'assurant d'y placer des mots clefs pertinents pour votre marque,
- Créer des liens entrants vers ces espaces puisque Google prend beaucoup en compte les liens entrants. Cela peut être fait depuis votre site Web, depuis un blog d'entreprise... A noter que les liens en provenance de Facebook par contre n'aident en rien au référencement naturel sur Google.
 
Si on oublie le fait que Facebook se référence assez mal dans Google pour le moment, tous ces conseils sont effectivement exacts et ils sont relativement simples à mettre en oeuvre donc il serait dommage de s'en priver.
 
Cependant, le référencement naturel des espaces sociaux d'une marque est-il vraiment prioritaire ? Facebook et Twitter parlent à des personnes qui sont déjà sur ces réseaux. Si ces dernières cherchent à rentrer en relation avec la marque, elles passeront par des moteurs de recherche alternatifs (le moteur interne de Facebook ou celui de Twitter). C'est une logique d'usage. D'ailleurs, de manière assez ironique, l'étude de BrightEdge fait le même constat sans vraiment le comprendre puisqu'il explique qu'il ne trouve pas forcément de corrélation entre le nombre de fans des marques et la visibilité naturelle sur Google.

Par contre, il est important pour une marque d'avoir un espace sur le site de marque montrant la présence digitale globale de la marque.  Communément appelé "Social Media center", ce principe est déjà mis en place par plusieurs marques comme H&M ou encore SFR en France.

La mise en place d'un tel espace a plusieurs avantages :
1. montrer l'ouverture de la marque,
2. créer une porte d'entrée vers tous les endroits dans lesquels on peut se connecter avec la marque,
3. favoriser le référencement naturel du site de marque avec du contenu mis à jour de manière régulière,
4. un espace sur le site sur lequel on peut mettre en avant les enthousiastes de la marque,
 
Il y a une multitude d'études de tout genre sur Facebook et Twitter car le sujet fait vendre mais il est primordial de faire le tri entre l'information pertinente et celle qui n'en a pas. En voilà une que vous n'aurez pas besoin de lire.

Autour du même sujet