7 conseils pour optimiser la performance d'un site web

On sous-estime l'importance de l’hébergeur dans le succès d’un site. Il participe au confort de navigation du client ainsi qu'à la visibilité du site sur les moteurs de recherche. Ce rôle est d’autant plus important pour les e-marchands où chaque dysfonctionnement impacte directement le chiffre d’affaires.

Il est primordial de mettre à disposition de l’internaute un site commerçant disponible et performant, surtout lors des périodes de rush comme Noël ou les soldes durant lesquelles le trafic peut être démultiplié !
Voici quelques conseils rapides pour optimiser l’hébergement de son site web :

1) Maitriser son framework e-commerce
Qu’il s’agisse d’un logiciel propriétaire ou open source, chaque plateforme a ses spécificités qu’il faut connaître pour optimiser l’hébergement de l’application. L’hébergeur doit se baser sur les bonnes pratiques de la technologie utilisée afin d’infogérer et de dimensionner de manière optimale l’infrastructure. C’est ainsi que l’on définit les fréquences du monitoring, la gestion des mises en ligne, le nombre de serveurs… l’architecture.

2) Mesurer la montée en charge des serveurs
Souvent négligé, un test de charge correctement paramétré permet d’identifier la charge maximale que peut supporter le site ainsi que les pages les plus consommatrices en ressources. Ces tests recueillent des informations indispensables pour optimiser à la fois l’infrastructure et l’application afin d’absorber les pics de trafic.

3) Optimiser les échanges de données
Il existe des outils très efficaces  pour améliorer la livraison de vos applications. En cachant les contenus statiques tels que les images, les javascript, ou autres feuilles de style, le CDN (Content Delivery Network) permet de diminuer considérablement la bande passante du serveur source et d’accélérer les transferts de données via la géo-intelligence. L’ADC (Application Delivery Controller) soulage quant à lui la charge des serveurs d’origines en cachant les contenus dynamiques générés par le serveur web.

4) Sécuriser le site
Ces périodes critiques sont propices aux attaques et il est donc nécessaire de protéger son site pour éviter une rupture de service ou pire un vol de données. Outre les outils habituels (firewall, antivirus, etc.) un scan applicatif permet de détecter de nouveaux types de failles liées à la complexité croissante des sites e-commerce. Ces tests sont à effectuer de préférence avant chaque mise en production afin de garantir une sécurité optimale.

5) Anticiper l’activité du site
Une étroite collaboration entre les équipes techniques et marketing est nécessaire pour gérer au mieux le capacity planning de la plateforme. Le rôle du marketing est de partager son plan de communication (lancement de produits, soldes, …) afin de planifier en conséquence les actions d’optimisation de l’infrastructure. En complément, le suivi régulier de l’hébergeur apporte de précieuses informations sur l’historique de charge de la plateforme. Ces informations, couplées avec celles du marketing permettent d’établir un plan de charge cohérent et réaliste.

6) Geler les mises à jour applicatives
Indépendamment de la qualité des tests effectués l’ajout de nouvelles fonctionnalités peut provoquer l’apparition de nouveaux bugs sur l’application ainsi qu’une dégradation des temps de réponse. Afin d’aborder les périodes critiques en toute sérénité, il convient donc, dans la mesure du possible, de limiter les mises à jour aux seuls correctifs de bugs existants pour ne pas risquer d’impacter la disponibilité et la performance du site commerçant.

7) Prévoir un délestage
Quand bien même nous avons suivi tous les conseils ci-dessus, il faut prévoir le cas de scénario où la plateforme ne parvient pas à gérer un pic d’activité. Le but d’un système de délestage est de faire en sorte que la plateforme e-commerce n’accepte que les utilisateurs qu’elle est capable de desservir.
Il vaut mieux en effet fixer un nombre maximum d’utilisateurs pouvant naviguer aisément sur le site que mal desservir tous les internautes et empêcher la prise de commande.
En favorisant les utilisateurs déjà connectés au site, le délestage permet de garantir le fonctionnement optimal du tunnel de commande et ainsi de réaliser le meilleur chiffre d’affaires possible.

Autour du même sujet