Quelle place pour les marques sur la timeline Facebook ?

Quelles sont les nouvelles opportunités pour les marques de la timeline Facebook?

Le nouveau profil Facebook, déployé officiellement sur le grand public depuis quelques jours, va permettre aux marques de se repositionner sur un espace qui leur était jusqu’à présent interdit. Outre la présentation chronologique la timeline s’éloigne de la notion de profil pour devenir un carnet de bord de l’activité des utilisateurs sur Facebook et sur tous les sites open-graphés.

Du coté des utilisateurs :
La timeline, comme tous les changements opérés par Facebook, fait grincer des dents les utilisateurs qui ne comprennent l’intérêt de cette nouvelle disposition. Les mots ne sont pas tendres : bordélique, compliqué, sans intérêt … bref on est loin du plébiscite.
Cette nouvelle façon d’appréhender la vie sociale, de manière quasi biographique, tranche définitivement avec les autres réseaux et donne à Facebook une nouvelle longueur d’avance. Les profils Facebook ont été victimes du succès de la plateforme et de sa capacité à déporter les fonctionnalités Facebook hors du site (les plugins sociaux, Facebook Connect).
Les utilisateurs « likant » de plus en plus d’objets, devenant fans d’un nombre toujours plus important de pages et partageant plus de contenus que jamais il devenait impossible de trier et d’ordonner toutes ces informations qui caractérisent l’utilisateur. La timeline permet de resituer toutes ces actions dans un contexte chronologique simple pour leur redonner du sens.
L’utilisateur passe donc, sans s’en rendre compte, de l’accumulation à la curation. La timeline apporte également des nouveautés plus visuelles comme l’image de couverture ou la possibilité de mettre en avant des contenus. En faisant ça Facebook redonne les clés de leur « profil » aux utilisateurs.

Du coté des marques :
Les nouvelles possibilités offertes par la timeline est un véritable cadeau fait aux marques par Facebook.
Souvenez-vous il y a quelques années il était possible d’ajouter des applications sur son profil, un grand nombre de marques avaient pris le parti d’occuper cette espace en proposant des applications plus ou moins utiles. Quelques temps plus tard : machine arrière de Facebook, les profils redeviennent plus sobres il n’est plus possible d’installer des applications.
Le seul espace d’expression pour une marque sur le profil devient alors la publication de statut à la place de l’utilisateur (très peu qualitatif) où les jeux liés aux images de profil.
La timeline permet aux marques de se réinstaller sur le profil des utilisateurs. Toutefois la grande différence se situe dans le type des applications que les marques peuvent proposer.
Les applications doivent être « social-by-design » : c’est-à-dire qu’elles doivent mettre en avant les comportements sociaux de l’utilisateur.
On peut citer l’exemple de l’application Nike Run : une boite sur la timeline va indiquer le nombre de kilomètres courus par l’utilisateur lors de sa dernière course mais elle va également indiquer si l’utilisateur a couru tout seul, quels sont les scores des amis, etc.
Les applications de marque doivent donc faire « corps » avec les activités de l’utilisateur pour être le reflet le plus fidèle de sa vie hors du réseau.
Les applications peuvent également avoir un but plus utilitaire : mettre à disposition de l’utilisateur des outils pour simplifier des actions du quotidien comme trouver de la bonne musique, retrouver l’auteur qu’on adore ou encore garder un œil sur un produit «liké ».
Ce nouvel outil doit donc permettre aux marques de proposer une expérience encore plus complète à leurs fans.

Quelques marques ce sont déjà lancées dans la mise en place d’application pour la timeline :
* Mosaïc&friends par Orange
Orange a lancé une application permettant aux fans de générer leur nouvelle image de couverture à partir des photos de leurs amis.
La marque propose une application utile aux utilisateurs sans pour autant envahir le profil. De plus c’est un bon moyen pour les utilisateurs d’appréhender leur nouvelle image de couverture.
* The Guardian
The Guardian a été parmi les premiers grands médias à proposer une application « social-by-design ». Chaque article lu par l’utilisateur sur la version sociale du Guardian est classé et archivé sur une boite de la timeline de l’utilisateur. Il peut ainsi retrouver les derniers articles lus mais également ses auteurs favoris ou ses thématiques fétiches.

Conclusion
Grâce à la timeline Facebook fait revenir les marques sur le profil des utilisateurs mais pas à n’importe quel prix. Pour ne pas transiger avec ses valeurs basées sur la qualité de l’information et le refus catégorique du spam Facebook prend le parti de traiter ce retour de la meilleure façon qu’il soit en privilégiant les marques capables de donner aux utilisateurs l’accès à des applications intéressantes, sociales et intelligentes.
En faisant encore un peu plus le pont avec la « vraie vie », les marques sur Facebook viennent se cheviller à la biographie des utilisateurs pour les définir un peu mieux.

Autour du même sujet