La fidélisation commence avec le premier paiement du e-client. A ne pas rater, donc.

Recruter et fidéliser : c’est l’équation quotidienne à résoudre par tous les acteurs du e-commerce… Pour y parvenir efficacement, le paiement est devenu aujourd’hui un allié indispensable et incontournable.

Il n’y a pas de réponse universelle : les solutions à mettre en place dépendent évidemment de la nature des produits vendus, de la cible de consommateurs, et des paniers…

Il existe cependant de grands principes principes communs.

Les moyens de paiement se multiplient avec leurs cortèges de particularités et de fonctionnalités : vos produits s’adressent aussi à des ados ? Si c’est le cas, recrutez les avec WeXpay ou NeoSurf…. Contre une somme en liquide échangée en bas de chez eux, ils pourront disposer d’un moyen de paiement immédiatement utilisable sur votre site… qui leur interdisait jusqu’alors tout paiement en dehors de la CB/Visa/Mastercard de leurs parents.
Vos paniers sont élevés : activez une solution de paiement en plusieurs fois facile à comprendre et à mettre en œuvre et les cyber-consommateurs hésitant basculeront chez vous…. Les exemples comme ceux la ne manquent pas. On  peut les décliner à la quasi-totalité des secteurs du e-commerce.
Pour fidéliser vos clients,
de nombreuses opportunités s’ouvrent aujourd’hui également : la plus connue d’entre elle étant indiscutablement le paiement en un clic qui offre à vos client l’opportunité d’acheter à tout moment sans avoir à ressaisir leurs coordonnées bancaires. Mais ce n’est pas tout.
Pourquoi devoir payer sa location de vacance en deux fois, avec 30% à la réservation et le solde quelques jours avant le départ ? Autant la régler régulièrement chaque mois : plus léger pour le futur vacancier et fini les problèmes de plafond… 
Paiement et CRM ne font plus qu’un : si l’on sait débiter, on peut aussi créditer une gagnotte, Leetchi, par exemple, pour récompenser la fidélité. A dépenser chez vous ou vos partenaires….
La richesse des solutions proposées est impressionnante.
Un préalable toutefois :
il faut que ce soit simple et que cela s’inscrive parfaitement dans les « parcours utilisateurs » !

 

 

 

Autour du même sujet