2012, l’année 1 des Assistants Personnels Numériques

Depuis le lancement de Siri par Apple, l'an 1 des Assistants Personnels Numériques sur Smartphones a commencé. Il s'agit d'une tendance de fond, comme le montre le rachat de CleverSense par Google. Une nouvelle ère dans l'histoire des interfaces de services Internet.

L’année high-tech 2012 surprend en commençant par un fort développement des services de reconnaissance vocale, sur mobile et bientôt sur d’autres dispositifs. La presse s’en est fait l’écho au cours de ce premier trimestre, mais la réalité va bien au-delà. Il ne s’agit pas seulement de demander à son Smartphone d’envoyer un e-mail ou un SMS, mais bien d’ouvrir une nouvelle ère de l’Internet, où les Assistants Personnels Numériques seront capables de réaliser toutes sortes d’actions pour vous, de la génération d’une playlist musicale accordée à vos goûts, jusqu’à réserver vos prochaines vacances, le tout sur une simple commande vocale. Cette nouvelle ère commence en 2012.
Les Assistants Personnels Numériques, qu’est-ce que c’est ?
Les Assistants Personnels Numériques sont des applications capables de dialoguer en langage naturel avec les utilisateurs – en mode texte ou vocal – et de réaliser toutes sortes d’actions pour ce même utilisateur. En clair, pilotable par la voix sur Smartphone, il devient votre assistant personnel au quotidien.
Ainsi, l’application Siri de Apple permet d’envoyer un texto ou un e-mail, ou encore de consulter un cours de bourse. D'autres permettent de trouver la station-service la moins chère, ou encore de traduire des phrases en une quinzaine de langue.
Ces Assistants Personnels Numériques doivent répondre à trois besoins essentiels des utilisateurs : gagner du temps, gagner du bien-être, gagner de l’argent. Le gain de temps est évident lorsqu’on donne ses ordres à une machine par la voix. Le gain de bien-être, nous souhaitons le développer à travers la proactivité de l’Assistant, ainsi il se manifestera pour vous rappeler la date d’un concert auquel vous auriez aimé assister, l’anniversaire d’un ami, ou envoyer automatiquement un message pour prévenir d’un retard. Enfin, le gain d’argent s’exprime dans des usages à venir comme la recherche du meilleur prix sur un achat.

Les géants de l’Internet rêvent d’Assistants Numériques

Apple n’est pas le seul parmi les géants de l’Internet à s’intéresser aux Assistants Personnels Numériques, qui répondent au désir d’un service immédiat et facile. Amazon a racheté à l’automne dernier la société Yap, spécialiste de la reconnaissance vocale. Les constructeurs ont tous peu ou prou un tel projet dans les cartons. Enfin, Google, peut être parti un peu en retard dans cette course, a racheté la société CleverSense en décembre et prévoit une initiative sur ce terrain d’ici la fin de l’année.
Cet engouement a bien sûr une explication économique : le marché des Assistants Personnels Numériques est tout juste potentiellement colossal. Il s’agit en fait d’un nouveau moyen d’accès aux services, donc à des données clients et des recettes publicitaires. Si, comme le pense NTT DoCoMo, environ la moitié des détenteurs de SmartPhones deviennent à terme utilisateurs d’un Assistant Numérique, alors le marché potentiel concerne 600 à 800 millions de Smartphones à l’horizon 2015.

 .

Autour du même sujet