E-réputation des entreprises : protéger sa marque dans les résultats Google

Si Googliser une marque est devenue une attitude répandue avant toute mise en relation avec un client ou un business partner, la plupart d'entre nous ne savent pas décrypter ni agir sur les résultats d'une recherche les concernant. La E-réputation sur Google relève d'une découverte plus ou moins heureuse et nombreux sont ceux qui aujourd'hui se retrouvent démunis face aux attaques qu'ils subissent.

Beaucoup pensent que l’ordonnancement des résultats Google est une fatalité, qu’il n’est pas envisageable de se réapproprier les résultats de recherche sur leur nom de marque et qu’un article de presse ou un message négatif sur un forum, placés en première page Google, deviennent de véritables cauchemars. Qu’on se le dise, il n’y a pas de miracle, il n’y a que des solutions. Nombre de marques souffrent un jour ou l’autre d’un pic de mauvaise E-réputation dans Google, et les répercussions peuvent s’avérer être longues et douloureuses.
Avec Google, l’actualité n’est pas votre alliée
Une ancienne page web, vieille de plusieurs années, peut rester indéfiniment en première page des résultats de Google sur votre nom de marque. Tant qu’aucune autre page n’obtiendra une plus forte autorité (aka Netlinking) et/ou un meilleur contenu (aka optimisation On-page), elle ne perdra pas sa position dans les années à venir. En résumé, si un contenu négatif s’est hissé dans Google sur votre nom de marque, ce dernier restera tant qu’aucune action humaine n’aura été entreprise.
L’effet pervers étant qu’il suscitera la curiosité des internautes, et s’ajoutera à une perte de business, une potentielle démultiplication de bad buzz. Autant dire qu’il serait dommage de souffrir d’un résultat ‘ARNAQUE : nom de votre marque’ dans les années à venir, pour un simple problème de livraison client réglé entre temps…

Protéger sa page de résultats Google, c’est possible
Fort heureusement, votre page de résultats est dynamique, et des actions précises permettent de la réparer ou de la protéger de l’apparition de contenus négatifs. L’ordonnancement des résultats Google à partir d’une requête est le fruit d’une équation complexe sur laquelle nous pouvons reprendre la main.

Analyser son E-réputation Google
Avant d’agir, il faut diagnostiquer. Les résultats Google affichés dans votre navigateur ne sont peut-être pas les mêmes pour le reste des Internautes, votre historique de navigation étant enregistré par Google. Il est donc impératif de démarrer votre navigateur en ‘Navigation Privée’ (clic-droit sur l’icône de votre navigateur dans la barre des tâches).
Une fois en navigation privée, concentrez-vous sur la première page de résultats, qui représente 85% des contenus consultés en général, et transposez-vous à la place d’un Internaute : votre E-réputation Google est-elle optimale ?
Il est également possible de connaître le nombre de personnes effectuant une recherche sur votre nom de marque dans Google. Il suffira d’utiliser le KeywordTool de Google : entrez votre nom de marque dans le champ ‘Mot ou expression’, cliquez sur ‘Recherche’. Le nombre de recherches mensuelles liées à votre nom de marque apparaitra dans la colonne ‘Recherches mensuelles dans les zones ciblées’.

Mettre en place un modèle
L’état des lieux terminé, il est nécessaire de dessiner un modèle de page Google composé de 10 résultats. Quels sont alors les résultats permettant d’optimiser l’E-réputation de votre marque aux yeux des Internautes ? Le choix des espaces est vaste, puisque vous pouvez utiliser les pages des réseaux sociaux, utiles pour diffuser de l’actualité et accentuer une relation client avec votre communauté (Twitter, Facebook, Google+), les profils entreprises sur vos réseaux professionnels (LinkedIn, et bientôt Viadeo), les médias (Vimeo, Slideshare), les communiqués de presse, les articles et interviews provenant de blogs ou site web influents, les pages dédiées sur les sites web de vos partenaires experts, etc.  Cependant, ce choix n’est pas anodin et ne peut pas se faire à la légère. Nombreuses sont les entreprises qui ouvrent une page Facebook, un compte Twitter sans prendre le temps de les gérer et de veiller à leur actualisation. Ce n’est clairement pas la meilleure stratégie !

Optimiser ses contenus
Créer des pages web, c’est bien, créer des pages web optimisées pour Google, c’est mieux. Parmi les bases de l’optimisation On-Page, il est indispensable que votre nom de marque se trouve dans le titre et dans le contenu des pages, et surtout, que le contenu textuel soit unique, au risque d’être considéré comme du Duplicate Content et donc de souffrir d’un handicap de positionnement. Exit les copier/coller. 

Mettre en place une stratégie de Netlinking
Le Netlinking est la base de l’autorité d’une page web. Il s’agit de créer ou faire créer par les internautes (linkbaiting) des liens vers vos différentes pages web.

Une des premières étapes est de vous servir de votre site web comme première source de Netlinking. Il ne s’agit pas, simplement, de créer des liens vers vos comptes Facebook et Twitter, mais bel et bien de cibler l’ensemble de vos résultats Google positifs. Par exemple,  si vous souhaitez positionner en première page des articles de presse, interview, et autres publications mettant en valeur votre marque, il serait judicieux de créer une page dédiée Espace Presse sur votre site web, et de créer un lien vers chaque article. Ces derniers se positionneront alors plus facilement en première page de résultats Google.
Il existe de nombreux autres réflexes, notamment lorsqu’un tiers rédige un article sur votre marque. Il ne faut pas hésiter à faire ajouter des liens vers vos pages de réseaux sociaux dans la mesure du possible. Quant à la fameuse phrase ‘content is king’, il est évident que si vos différentes pages web ont une plus-value pour l’internaute, elles recevront des liens de manière naturelle.En menant ces actions au fil du temps, vous ne ferez que booster de manière positive l’E-réputation Google de votre marque. Que ce soit pour la réparer ou la protéger, il est indispensable de ne pas laisser Google définir de manière arbitraire votre image de marque sur Internet.

Autour du même sujet