Un peu d'informatique pour fluidifier les relations familiales ?

Quand installer un serveur au sein de votre maison peut rendre la vie tout à fait agréable au sein de votre famille.

Vous, Vénus, Junior, Princesse et votre box

 À qui ce n’est pas arrivé ? À vous ? Non !

Voilà que Junior et Princesse se pointent de retour de l’école, s’affalent sur le canapé et allument votre sacro-sainte télé pour regarder leur émission préférée enregistrée sur votre décodeur. Bloqué, vous êtes. Et pourtant de retour du travail, vous ne souhaitez qu’une chose : vous AUSSI profiter de votre moment de «souflétude ». Mais comment faire quand le seul décodeur enregistreur est installé dans votre salon et que tout le monde se bat pour voir SON émission ?

D’accord vous avez l’option de pouvoir installer une télé dans la chambre des enfants. Mauvaise idée. Ils contrôleraient et regarderaient n’importe quoi à n’importe quelle heure. En plus la télé dans la chambre pour les moins de … 20 ans c’est direct l'introspection qui pointe au bout de leur carrière. Sans compter qu'ils ne déserteront certainement pas votre salon avant 35 ans, le temps d’économiser suffisamment pour payer leur premier mois loyer.

Oubliez un moment la réalité et imaginez un monde sans frontière où vos données flotteraient dans l’univers de votre appartement. Vous visionnez les photos de vos dernières vacances au Costa Rica dans votre salon avec vos amis, pendant que les petits derniers regardent la dernière émission enregistrée de  « debout les zouzous » dans votre chambre et que Cruela, 16 ans, blogue sur l’iPad sur les dernières tendances gothiques avec ses copines en réseau. Un seul serveur, une seule unité pour couvrir les besoins de tout le monde.

Avantage crucial pour le bien être de votre maisonnée.

Mais pourquoi un serveur indépendant alors que j’ai déjà une box ?

 C’est vrai s’équiper de la box de votre opérateur c’est nettement plus commode. Certes. En cas de souci, vous vous dites que vous appelez votre opérateur. En somme vous payez un service (du flux) et vous ne vous souciez guère de votre produit (le boitier numérique). Mais pensez au Ô combien de coups de fil, combien de temps à passer avec votre téléconseiller préféré ? et ne croyez surtout pas que vous faites des économies obligatoirement avec les box opérateurs : regardez les frais d’installation et de résiliation en cas de départ, le retour, à vos frais, de la box, le cout supplémentaire pour un dégroupage total …

En général, votre box opérateur se dote de quelques ports Ethernet, un décodeur, une interface TV propre ... Mais sait-il lire les vidéos encodés (H.264 ou en AVCHD), reconnaitre votre appareil photo ou votre caméscope (pour les vidéos normes NAS et UPnP), les codecs audio les plus pointus (DTS, Dolby Digital, FLAC, OGG)… ?

Donc voilà. Vous êtes bridé. Et si vous prenez la fibre ou un flux de 30Mo c’est comme avoir la Porsche avec un moteur de deux Chevaux. Et outre le débit, les box standards de vos opérateurs ne vous offrent pas la possibilité de sauvegarder vos données que vous devez stocker (laissez-moi deviner), soit sur des clés USB (non !), soit sur des disques durs que vous multipliez car déjà surchargés ou que vous devez changer car le dernier en date vient d’imploser.

D’accord mais un serveur différent indépendant (communément appelé NAS), pourquoi faire ?

Vous l’aurez compris : pour être tranquille.

Mais aussi et surtout, pour bénéficier de toutes les possibilités offertes par un serveur multimédia unique :

* Le plaisir du sans fil et de l’unicité des technologies. Ça va plaire à votre Vénusienne qui ne jure que par le WAF (Women Acceptance Factor). Mais qu’est-ce que c’est, allez-vous me dire ?  « Quand votre chéri, venu de Mars, a décidé de transformer la moitié de votre appartement en salle de cinéma, il devient urgent de lui faire connaître le WAF ! Cette caractéristique essentielle qui nous vient des USA correspond au taux de compatibilité entre vos envies de technologie et les envies de décoration de Madame. Le Woman Acceptance Factor ne se mesure pas en Watt ni en Hertz mais en tonnes de bazar qui passent par la fenêtre... ou que l'on perd à chaque déménagement. Ce n'est pas parce qu'on apprécie beaucoup la musique qu'il faut l'écouter au milieu d'un laboratoire de la Nasa ! » (extrait tirée de son-video.com)

* Le tout sur une seule interface. Vous n’avez donc pas à apprendre les interfaces de chacune de vos machines : une Microsoft, une Apple ou une autre de votre box, une autre encore de votre télé. A qui cela fera plaisir ? à Madame. Mieux encore à Belle-Maman qui n’aura plus à choisir entre la télécommande (et l’interface) de la télé, de la box, de l’ampli (…) et à qui vous n’aurez pas à passer 2 heures d’explication avant le babysitting du soir pour mettre le programme de Junior. Un gain de temps et d’énervement insoupçonnable.

* Votre univers dématérialisé, voilà le maître mot d’aujourd’hui. Ou comment dans l’atmosphère faire virevolter vos photos, votre musique, vos enregistrements, les imprimantes… 

* Même le compte en banque y gagnera : avoir un serveur unique familial c’est éviter la redondance et l'achat de matériels et de logiciels multiples. Et là aussi, vous ferez plaisir à votre Libellule à qui vous pourrez offrir plus souvent des fleurs puisque vous avez tant économisé (prix moyen d’un NAS de bonne capacité entre 150€ et 250€), mieux vous vous êtes saigné pour ne pas faire flamber la carte bleue en technologie dernier cri. Et voilà votre ménage préservée. 

* Vous pouvez également garder les données téléchargées. Avec votre box opérateur c’est difficile. Car si vous décidez de rompre avec votre futur-ex opérateur préféré, ce dernier réclamera son dû c’est-à-dire la box et vous pouvez dire au revoir aux derniers téléchargements musique et vidéos qui partiront dans le colissimo si vous n’avez pas de clé usb suffisamment exercé pour sauvegarder vos données. 

Pour aller plus loin dans les explications, voici deux exemples simples de l’amélioration d’un serveur dédié pour la qualité de votre vie :

* Certains logiciels (VLC, dvix) permettent de se connecter en webradio : vous choisissez suivant les thèmes la musique que vous souhaitez et Ô miracle, vous remarquerez que la publicité sur Internet est quasiment inexistante. Non seulement, les radios sont classées par genre donc celui de votre préférence  mais en plus vous n’avez plus à entendre vanter la dernière promotion de l’Hyper Deuxchamps toutes les 3 chansons. Et pour mémoire, votre ampli radio ne peut diffuser de webradio, et les enceintes de votre ordinateur ne sont … pas de la même qualité que vos dernières Bose.

* Autre astuce. Vous avez un iPad. Il se trouve que les vidéos sur iTunes sont moins chères (écart moyen d’environ 1€ en faveur d’Apple). C’est devenu par conséquence votre canal de référence. Hic : votre iPad ne peut se connecter sur votre télé (sauf via AppleTV). Pire encore le format généré par Apple ne permet de ne visionner les produits que sur des supports Apple. Dommage quand vous avez acheté le dernier Tom&Jerry sur iTunes pour votre iPad et que votre Princesse veut la visionner sur la télé HD de Pâpa/mâman. 

Un serveur ? Mais c’est pour les entreprises !

Voilà une pensée à abattre. N’avez-vous pas remarqué que toute évolution du monde professionnel vienne s’émanciper et trouver leur expansion au sein du consommateur lambda que vous êtes?

De l’IBM des années 60 au Mac des années 80, du Radiocom des années 90 au GSM des années 2000, du Blackberry, icone du monde professionnel des années 2000 au smartphones nouveau standard de grande consommation des années actuelles,  ou encore du Palm Pilot aux tablettes numériques, la voie expérimentale du lancement d’un bon produit grand public passe par le monde professionnel. Il en va ainsi : nous sommes, nous les trentenaires, les cobayes des jouets de nos enfants.
Le serveur s’installe désormais dans votre salon. Il s’infiltre dans votre maison et pour peu que vous fassiez quelques travaux ou que vous cherchiez à déménager : penser INSTALLATION numérique. Car la tendance du moment en matière de Déco c’est de penser son installation télécom en même temps que son installation électrique : un câble Ethernet dans chaque pièce, une borne wifi dans l’entrée, des enceintes câblées dans les pièces à vivre, vous passez tout ceci dans le gaines et voilà votre électricien devenu un agent France télécom. Voilà un métier d’avenir ou de reconversion (messieurs de chez France télécom).

D’autant que l’avenir est au maintien à domicile grâce à la domotique. Mais ça c’est une autre histoire…

Autour du même sujet