A ceux qui pensent “multi-canal”, n’oubliez pas de référencer vos points de vente

50% à 70% des magasins référencés sur Internet ne le sont pas correctement ! Or, 85% des mobinautes recherchent des points de vente. Alors dans ces conditions, comment optimiser le web-to-store ?

Le multi-canal a le vent en poupe

Cela fait quelques temps maintenant que certains mots se trouvent dans le vocabulaire de tous les responsables Marketing et pas seulement ceux spécialisés dans le web : « Multicanal », « SoLoMo » (Social, Local & Mobile), « RoPo » (Research Online, Purchase Offline). Ces mots biens ronflants découlent principalement de l’utilisation de plus en plus importante faite par les consommateurs de leurs smartphones. Véritable aide au shopping, ils sont désormais totalement intégrés dans la vie de tous les jours des shoppers. Que ce soit pour trouver le magasin le plus proche, dénicher la bonne affaire, comparer les prix ou encore réserver un produit pour aller le chercher ensuite au magasin, les smartphones permettent aujourd’hui tous types d’actions.

Les retailers se sont donc lancés dans le mobile avec des sites ou des App plus ou moins utiles pour les consommateurs. Parfois simplement pour faire bon genre car « tout Retailer doit avoir une App » et parfois avec un bagage stratégique excellent.

Un oubli majeur : le référencement des points de vente

Alors que la qualité des Apps ou des sites mobiles produits est parfois très grande, ce qui me surprend le plus, c’est le manque de réflexion sur la mise en place des référentiels. Un des comportements majeurs des mobinautes est de rechercher de l’information sur leur smartphone, principalement via Google.
85% d’entre eux recherchent des points de ventes et 70% des produits ou services (Source: http://www.ourmobileplanet.com). Sans oublier que plus de 50% des mobinautes sont influencés par vos publicités « off-line » pour chercher plus d’informations sur leur smartphone. Or, il faut savoir que le contenu des Apps n’est absolument pas référencé dans Google.
Il est alors effarant de voir que 50% à 70% des magasins référencés sur Internet ne le sont pas correctement ! Pourtant, c’est primordial si l’on veut optimiser le web to store. Lorsque quelqu’un cherche un magasin sur son smartphone via Google, il va disposer immédiatement de la liste des points de ventes les plus proches de lui. Plusieurs possibilités s’offrent alors : téléphoner au magasin, consulter les heures d’ouverture, trouver l’itinéraire, visiter le site web du magasin...
Combien de fois est-il arrivé à l’un de vos clients de trouver porte close ? Pourquoi ?
 Le magasin est en travaux, a déménagé ou a fermé, le client est en dehors des heures d’ouverture...Si on ajoute les appels téléphoniques manqués car le numéro n’est plus correct ou les doubles entrées trouvées dans Google, imaginez le nombre de déçus ! Et ceci est valable sur beaucoup de réseaux : Foursquare, Facebook, Yahoo, Bing, les GPS…

Reprenez le contrôle. Pour référencer les points de ventes, Google utilise des robots qui vont chercher les informations sur les sites Internet. Si les données ne sont pas à jour, ou si elles sont contradictoires avec d’autres sites (pensez aux annuaires ou aux sites présentant les heures d’ouverture), les robots sont perdus et l’affichage devient chaotique.
Comment faire ? Eh bien vous devez reprendre le contrôle des informations liées à vos points de ventes. Encoder les informations correctes dans chacun des médias dans lesquels vous souhaitez être présent.

Ce n’est pas un effort unique…

Cette activité est réellement stratégique mais fastidieuse. Bon nombre d’entreprises confient donc cette tâche à des stagiaires qui quitteront la société peu de temps après. Les codes d’accès sont perdus et il est difficile de remettre la main sur les fichiers utilisés. Résultat, les données sont valables à un instant « t », mais quelques jours après, lorsque vous ouvrez un nouveau point de vente ou en fermez un, la qualité de ces données s’effrite !
Confiez-donc cette tâche à une personne en interne, ou bien choisissez une des solutions techniques disponibles sur le marché qui vous permettra d’assurer la pérennité. Ensuite, assurez-vous de mettre vos données à jour aussi souvent que les informations de vos points de ventes varient.

 

Autour du même sujet