Les toutes premières annonces du Mobile World Congress 2013

Près de 70,000 personnes sont attendues au Mobile World Congress à Barcelone du 24 au 28 février. Contrairement au CTIA ou au CES, le salon est vraiment mondial et réuni au-delà des opérateurs télécoms et des constructeurs de terminaux et de logiciels mobiles, de plus en plus d’acteurs venus de toutes les industries.

A la lumière des premières annonces faites dès le 24 février 2013,  comment mettre en perspective le flot continu de communiqués qui vont pleuvoir dans les jours qui viennent ?
Deux grandes tendances clefs vont marquer le salon cette année plus encore que les années passées :   

1) Des smartphones de masse et une innovation qui viendra de plus en plus des pays émergents

Fin 2012, la barre des un milliard de possesseurs de smartphones dans le monde a été franchie. Forrester prévoit que d’ici fin 2017, 2.4 milliards d’individus en posséderont un représentant une base installée de plus de 3 milliards de smartphones.  Cette croissance phénoménale viendra pour l’essentiel de l’Asie, de l’Amérique Latine, de l’Afrique et de l’Europe de l’Est. La fondation Mozilla a annoncé hier avoir reçu le soutien de 18 opérateurs et de 4 constructeurs de terminaux pour le lancement dès le second trimestre 2013 de smartphones basés sur des standards web ouverts utilisant Firefox OS.
Ces opérateurs ne sont autres que des acteurs télécoms très puissant dans les pays émergeants come Telefonica, China Unicom ou Telenor et des constructeurs chinois comme ZTE ou Huawei. Moins connu que les marques traditionnelles de téléphones, ces acteurs vendent des dizaines de millions de smartphones dans le monde. Huawei en a vendu 32 millions en 2012 et démontre aussi sa capacité d’innovation avec le lancement du Ascend P2 – un terminal aux spécifications haut de gamme pour un prix annoncé hors subventions de 399€.
La bataille pour mette fin au duopole Apple/Android fait rage entre les environnements Linux ouverts comme Firefox OS, Microsoft Windows 8 (qui ne fera aucune annonce au congrès) et Blackberry qui fera la démonstration de BB10. Il faudra à Mozilla d’autres constucteurs (LG et Alcatel One Touch sont aussi de la partie) et surtout un soutien massif des développeurs pour s’imposer à long-terme.
Cette annonce illustre en tous cas, le poids croissant des pays émergents et le besoin d’innovation autour des standards Web ouverts. Firefox OS permet notamment de facilement chercher simultanément applis ou sites web. De nombreuses autres annonces et innovations venant d’Asie, d’Afrique et d’Amérique Latine sont à prévoir. Nokia devrait notamment annoncer de nouveaux terminaux à destination de ces marchés.

2) De plus en plus de terminaux et services connectés au-delà des smartphones

Le salon MWC 2012 avait vu l’émergence des « phablets » - produits hybrides entre un smartphone et une tablette. De nouveaux produits devraient être annoncés dans cette catégorie mais aussi quelques tablettes. Samsung notamment n’a pas annoncé hier le lancement du Samsung  Galaxy S4 (probablement lancé plus tard en mars ou avril) mais d’une nouvelle tablette le Samsung Galaxy Note 8 – pour se repositionner face à l’iPad mini.
On devrait aussi voir beaucoup d’innovations et d’annonces autours de la maison connectée, des objets connectés et de l’ensemble des technologies associées.
Le paiement sur mobile, les services liés à la santé et toute une nouvelle gamme de services innovants seront à l’honneur. La révolution mobile va chambouler de nombreuses industries – c’est la raison pour laquelle on devrait voir cette année encore plus de responsables d’industries aussi diverses que la santé, l’alimentaire, les banques ou l’énergie se rendent par délégations entières sur ce qui fut il y a une dizaine d’années seulement un congrès uniquement centré sur les télécoms.

Autour du même sujet