Mobile World Congress 2013 : résumé de la première journée

Après les premières annonces du 24 février 2013, difficile de faire le tri dans le flot continu d’annonces faites à Barcelone ! Comme souvent, c’est la collection printemps/été des futurs téléphones qui remportent le palmarès à l’applaudimètre, mais de nombreuses autres annonces et démonstrations valent aussi le détour. En résumé.

Peu de terminaux haut-de-gamme et de nombreuses tablettes annoncées

Nokia a annoncé 4 nouveaux terminaux dont 2 smarphones basés sur Windows Phone 8, les Lumia 520 (positionnement prix agressif) et 720 (excellente performance de la caméra et du traitement de l’image, positionné comme plus « trendy ») qui permettent de faire évoluer la gamme Windows vers des produits d’entrée/moyen de gamme. Avec 14 millions de terminaux Lumia vendus à ce jour, la taille critique est encore assez loin pour Windows Phone 8. Pas d’annonce sur le haut de gamme côté Nokia mais le Mobile World Congress est de moins en moins le lieu pour ce type de lancement. HTC a surfé sur la vague du congrès pour annoncer le très intéressant HTC One la semaine dernière alors que Blackberry a déjà annoncé les Z10 et Q10 depuis fin janvier.
A la manière d’Apple, la communication pour le lancement des terminaux dits « flagship » est désormais beaucoup plus contrôlée – en témoigne l’invitation presse reçue ce matin pour le lancement du Samsung Galaxy S4 le 14 mars prochain à New York ! Il y a pourtant des annonces et notamment LG avec un portefeuille de six téléphones et la volonté de jouer la carte LTE.
Mais ce sont surtout les téléphones d’entrée de gamme qui retiennent l’attention (Nokia lance le Nokia 105 à 15€ et qui devrait remplacer des produits qui se sont vendus dans le passé à plus de 100 millions d’exemplaires) et la myriade de « phablets » (mention spéciale pour le LG Optimus Pro) et les tablettes (Sony XPeria Tablet Z à 499$, 3 tablettes Lenovo sur Android, HP Slate 7 sur Android positionné business à seulement 169$, etc…)!

Un écosystème de services en pleine effervescence

La lecture du paragraphe précédent pourrait vous laisser penser qu’il n’y a pas grand-chose de neuf sous le soleil barcelonais et que le congrès est uniquement centré sur les terminaux et les technologies. C’est encore le cas avec de nombreux stands dédiés aux acteurs technologiques (équipementiers type Alcatel-Lucent, NSN…) et beaucoup trop de bruit autour du LTE ou du NFC. Il y a cependant quelques annonces qui méritent le détour et un hall entier dédié aux solutions de publicité, de marketing et de CRM mobile. David Marcus, le CEO de PayPal est revenu sur le lancement de PayPal Here au UK annoncé la semaine dernière mais a aussi confirmé un objectif de 20 milliards de dollars de transactions mobiles d’ici fin 2013. Pour rappel, la société leader du paiement mobile avait réalisé 4 milliards en 2011 et 14 milliards en fin d’année dernière ! La croissance est bien là – les revenus réels.
Les enjeux qui intéressent les acteurs présents à Barcelone –toutes industries confondues - vont bien au-delà du simple m-commerce ou du marketing mobile. La convergence entre social et mobile le confirme : Facebook – fort de ses 680 millions d’utilisateurs mobiles – a annoncé un partenariat avec 18 opérateurs pour offrir l’accès data à ses services de messaging dans les pays émergents. Un autre exemple ? Ford et Spotify ont annoncé un partenariat en Europe autour de la voiture connectée. Pas de doute, la révolution mobile est en marche. 


Autour du même sujet