La tablette, en passe de devenir l'objet incontournable des Français

En 2010, Apple présentait son iPad, première vraie tablette numérique. Des spécialistes affirmaient alors que cette nouvelle technologie signait l’arrêt de mort du PC. A tort ou à raison ?

A la base un ordinateur portable doté d’un écran tactile fonctionnant avec un stylet, la première tablette voyait le jour en 1987 sous le nom de « Linus Write-Top ». Véritable révolution, cet appareil a inspiré de nombreux fabricants comme Samsung et Grid Systems Corporation qui ont conçu ensemble en 1989 « GRiDPad », une tablette tactile dont le succès a été limité à cause de son prix élevé. De recherches en innovations, le premier écran tactile pouvant être guidé grâce au doigt a été créé par Apple en 2007 avec son célèbre iPhone.

La véritable révolution de la tablette vient de son mode d’utilisation. Elle offre en effet tous les avantages d’un Smartphone en proposant un écran plus grand assurant le confort d’un écran d’ordinateur. Compacte, simple à utiliser, la tablette est entièrement tactile et toutes les applications proposées sont regroupées dans des magasins virtuels propres à chaque fabricant. Les concepteurs de tablettes ont ainsi remporté le pari de proposer des appareils intelligents et intuitifs sans aucune contrainte technique comme rencontrée sur un ordinateur classique. Selon une étude Prixtel réalisée par IPSOS, 38,7 % des détenteurs de tablette déclarent utiliser leur terminal pour des raisons de commodité tandis que 38,2 % y trouvent un avantage en termes de rapidité. C’est ce qui explique en partie le succès des Smartphones et des tablettes.
Aujourd’hui, les détenteurs de tablette s’en servent principalement pour surfer sur Internet. Selon l’étude Prixtel, 35,8 % des possesseurs de tablette s’en servent pour faire toutes sortes de recherches : cinéma, spectacle, adresse… Ils sont 28 % à s’en servir principalement pour consulter leurs e-mails, 16,1 % pour aller sur les réseaux sociaux et 12,5 % pour regarder les films et/ou écouter de la musique.

A ce jour, 15 % des Français possèdent déjà une tablette, c’est aussi 30 % des 16-34 ans, et 25,3 % des 35-75 ans (étude Prixtel). L’année 2012 a connu une explosion des ventes de tablettes, avec 3,6 millions d’unités écoulées en France soit une hausse de 140 % (GFK).
L’iPad d’Apple est encore aujourd’hui le modèle de terminal remportant le plus grand succès mais le système Android de Google s’améliore et gagne du terrain. On voit apparaître de nouveaux acteurs sur le marché comme Microsoft. 2013 s’annonce comme l’année de démocratisation de la tablette tactile avec une exploitation de plus en plus courante dans de nombreux secteurs professionnels et dans le milieu de l’éducation. Le marché devrait également connaitre une croissance importante du côté des particuliers qui y voient un intérêt croissant.
Intégrées au tableau de bord d’une voiture, servant de GPS ou de système de divertissement pour les passagers et bientôt système de commande et autoradio, les tablettes deviennent incontournables dans les voitures comme dans de nombreux domaines de la vie quotidienne. Tablettes 3D, supports de lecture, les terminaux sont au coeur de nombreuses innovations et les prochaines années promettent encore de belles inventions.

Parmi les nouveautés présentées au salon CES de 2013, on peut citer des écrans flexibles qui offrent de nouvelles possibilités d’exploitation, des tablettes au clavier « liquide » qui  apparaissant et disparaissant sur demande…
La tablette séduit de plus en de plus de Français. L’année 2013 marque un véritable tournant, fortes de leurs succès, les tablettes sont en passe de détrôner les ordinateurs portables. D’après GFK, 5,1 millions d’unités devraient en effet être vendues d’ici la fin de l’année contre environ 3,9 millions de PC portables. Les tablettes sont aujourd’hui partie intégrante de notre quotidien.

 

Autour du même sujet