Vente de viandes en ligne : de l'importance de la traçabilité

La tempête du «Horse gate» a mis en exergue l’épineux sujet de la traçabilité... Les industriels pâtissent gravement d’une image négative pour 61 % des Français (étude IPSOS, mars 2013). Comment restaurer la confiance en optant pour le e-commerce ?

Ces événements soulèvent plusieurs questions : comment garantir à 100 % la provenance, l’origine des produits ? Comment faire confiance à ce que nous mangeons ? Comment retrouver cette assurance fragilisée ?
Ces interrogations se posent d’autant plus concernant les produits transformés. La diversité de leur composition engendre effectivement une réelle complexité d’identification des origines et ce, malgré les progrès et les règlementations mis en place. 

La confiance, maître mot de la relation client

Traçabilité, origine, alimentation sont autant d’éléments que doivent prendre en compte les sites de vente en ligne et qui participent à la confiance accordée sur le long terme à une marque.
Bien plus compliqué à installer dans le secteur de la vente en ligne et ce, compte tenu du manque de relationnel, il est primordial de savoir débloquer ce frein naturel que représente l’acte d’achat en ligne, construire un environnement sécurisant et sécurisé et pour cela, être encore plus rigoureux dans la justification de l’origine du produit.
La marque fonde ainsi ses engagements sur une information claire et transparente afin d'instaurer une relation de confiance nécessaire pour apprécier à sa juste valeur le produit alimentaire en général et la viande en particulier.

Traçabilité sur Internet, une transparence plus qu'exigée

Il va sans dire que « maîtrise de l’alimentation » induit exigence de transparence de la part des professionnels de l’industrie agro-alimentaire. Concernant la vente de viandes en ligne, cette transparence se doit d’être bien plus rigoureuse, ce canal rendant parfois frileux le consommateur, surtout lorsqu’il s’agit de produits alimentaires. Une récente étude IPSOS parue en avril 2013 révèle que les Français préfèrent les achats en boutique, surtout pour les produits alimentaires (89 %).

Une traçabilité individuelle affichée « noir sur blanc »

Seul aux « manettes » de sa commande, le cyber-consommateur attend une réelle confiance sur la qualité et l’origine du produit.  Plus que partout ailleurs, il est donc indispensable sur Internet, d’afficher « noir sur blanc » et d’indiquer précisément les informations concernant la provenance de la viande.  Pour cela, l’origine est inscrite sur le site et sur l’étiquette produit lorsqu’il est pesé et conditionné. Ainsi dans le secteur de la boucherie, on peut connaître pour chaque viande livrée son origine de manière précise et spécifique où elle est née, a été élevée et abattue. En Europe, tous les animaux ont une carte d’identité individuelle, une sorte de passeport retraçant son parcours de vie, de sa naissance à son abattage, permettant de déterminer avec exactitude ses origines et ce, contrairement aux produits transformés.

L’alimentation, maillon clé de la qualité

Mais si la traçabilité est un sujet primordial et un critère incontournable dans le process de qualité, le plus important maillon de cette chaîne n’est-il pas l’alimentation de la bête ? En effet, qui dit qualité de l’alimentation dit qualité du produit. Que serait un animal tracé, identifié, si son alimentation n’est pas maitrisé avec le plus grand soin ? Au delà de l’élevage et de l’origine de l’animal, l’alimentation des animaux (herbage, fourrage ou lait maternel pour l’agneau et le veau) est en effet un maillon fondamental à prendre en compte, et ce, encore plus que leur provenance et leur terroir d’origine.


Autour du même sujet