Téléphonie mobile : la baisse des prix va-t-elle survivre à l’avènement de la 4G ?

Généralisation des appels sur iP, lancement de la nouvelle offre de Free Mobile... les tarifications des mobiles et forfaits sont amenées à diminuer.

En 2012, le lancement des opérateurs low cost (Free Mobile, B&You, Sosh…) avait entrainé une scission du marché en deux (offres dites « low cost » avec forfait seul versus offres dites « classiques » avec un pack forfait + mobile) et une harmonisation des tarifications.
Aujourd’hui, le développement des appels gratuits en voix sur iP, la forte consommation de data sur mobile et le succès des smartphones obligent une nouvelle fois les opérateurs à repenser leurs offres pour mieux répondre aux attentes des consommateurs... et gagner des parts de marché.

L’ère des forfaits articulés autour de la voix et du SMS semble être terminée

Les offres tendent cependant à se simplifier et les prix à baisser toujours plus, le tout sur fond de réseau 4G.


Démocratisation des appels et SMS gratuits

Si les tarifications mises en place par les opérateurs de téléphonie mobile dépendaient auparavant de la consommation d’appels et de SMS, ce n’est plus le cas aujourd’hui. En effet, l’illimité est en passe de se normaliser.
Grâce au protocole SIP ou à certaines applications mobiles, appeler et envoyer des SMS en illimité et gratuitement est désormais possible. Ainsi, fin 2012, Orange avait ouvert les hostilités avec LibOn, une application gratuite et disponible dans 90 pays, offrant la possibilité d’appeler et d’envoyer des SMS en illimité gratuitement vers 90 pays.
En juin 2013, Bouygues Telecom, via B&You, a lancé son application World & You, accessible sur son forfait à 19,99 €/mois et permettant à ses clients d’appeler et d’envoyer des SMS en illimité gratuitement depuis le monde entier vers la France, tout opérateur confondu.
Face à cette banalisation de la gratuité et de l'illimité du SMS et de la voix, les opérateurs sont amenés aujourd’hui à capitaliser sur la consommation de data via mobile et à adapter leurs offres selon les profils des utilisateurs.

Une concurrence intensifiée 

Chaque opérateur redouble alors d’efforts pour proposer la meilleure offre au meilleur prix.
Mi-juillet 2013, c’est le lancement sous forme de test de l’offre avec engagement et mobile subventionné de Free Mobile (39,99 € pour un forfait + un smartphone) qui a dérouté les professionnels mais aussi les consommateurs. Après avoir révolutionné le marché de l’Internet puis le marché du mobile en proposant une offre « SIM-only », sans téléphone et sans engagement, Free Mobile souhaite désormais proposer des forfaits avec mobile et engagement, n’hésitant pas à revenir sur ses arguments prônant  « la liberté ».
L’accessibilité aux terminaux est donc en passe de devenir un nouveau champ de bataille. Si cette nouvelle offre se généralise, Free Mobile obligera une fois de plus les concurrents à harmoniser leurs prix.
Cependant, cette annonce pourrait jouer en faveur des autres opérateurs. Si Free Mobile propose une offre au tarif le plus abordable, la différence de prix avec les autres opérateurs sera moins importante. Free Mobile perdra ainsi ses arguments principaux du « prix attractif et sans engagement ». Il prend donc le risque de mettre en confrontation son offre et ses services avec les prestations d’autres acteurs du marché déjà bien installés dans l’univers des offres « classiques ».

La baisse des prix va-t-elle survivre à l’avènement de la 4G ?

En effet, ces dernières semaines, la concurrence se jouent aussi sur le terrain de la qualité et du débit 4G. Orange, SFR et Bouygues Telecom accélèrent le déploiement de leur réseau mobile 4G, annonçant presque quotidiennement la couverture de nouvelles villes. La 4G semble être le meilleur moyen de se repositionner en force sur un marché où les prix sont tirés vers le bas, et de parier sur la qualité versus le prix bas.
Les tarifs des forfaits mobiles devrait donc baisser et les nouveaux usages mobiles (vidéos, jeux, visiophonie…) vont continuer à se démocratiser.

Autour du même sujet