Le marketing géolocalisé : le partage des données bancaires en question

Nous voyons en moyenne 500 à 2 000 messages publicitaires par jour, mais nous n’en retenons que quelques-uns. Les enseignes essayent d’innover de façon ludique, humoristique ou choquante pour marquer nos esprits.

L’objectif actuel des cellules marketing et commerciales de nombreux groupes et banques est d’arriver à la mise en place d’offres adaptées au plus proche de nos besoins, et ce à un moment précis et à un endroit idéal. Ce rêve va bientôt devenir réalité grâce au marketing géolocalisé.
Cette méthode consiste à prévenir le client d’une offre adaptée à ses besoins au moment où il passe devant un magasin grâce à la géolocalisation de son téléphone portable.
Prenons un exemple, vous aimez beaucoup lire. Depuis dix ans, tous les mois, vous achetez plusieurs romans policiers. Nous sommes un samedi après-midi, vous vous promenez paisiblement près du quartier de Saint-Lazare. Votre portable sonne, vous avez reçu un message : « Promotion exceptionnelle aujourd’hui dans notre enseigne de Saint-Lazare : tous les livres d'Agatha Christie sont à 1 € au lieu de 7 € ! Si vous êtes intéressé par cette offre, prenez la 1ère à gauche et vous serez arrivé en moins d'une minute ! Bonne journée »
Non, vous ne rêvez pas, votre opérateur téléphonique est en partenariat avec plusieurs enseignes et celle-ci vous propose des offres personnalisées suivant vos derniers achats. Rien ne vous oblige à acheter, vous pouvez arrêter à tout moment ce service, ou régler sur quels produits vous préférez être avertis (presse, électronique, mode, sport...). Cette technique permet d'attirer plus facilement les clients puis de les fidéliser. En 2011, 42 % des détenteurs de téléphones mobiles ont déclaré être favorables à recevoir des bons plans à proximité du lieu où ils se trouvent.
Attirer le client en fonction de sa proximité avec une enseigne est une nouvelle méthode de communication. Mais certaines banques veulent aller plus loin et souhaitent communiquer sur les dépenses du client pour que les offres soient réellement adaptées aux habitudes d'achat du consommateur.
Ainsi, on se rapprocherait de plus en plus du marketing one to one qui vise à offrir à chaque client ou prospect une offre unique, adaptée, en termes de prix, de produits et via le moyen de communication le plus proche du consommateur, en l’occurrence son smartphone. Si cette technique se commercialise, nous pouvons alors imaginer que des push d'offres avec facilité de paiement (revolving par exemple) pourraient alors voir le jour.
Par exemple, vous passez à côté d'un magasin vendant de belles voitures et vous recevez un message personnalisé de votre banque vous proposant un crédit à taux réduit spécialement pour vous et votre nouvelle voiture !
Cette nouveauté n'est pour l'instant qu'en projet au sein des banques et suscite de nombreux débats car ce type d’actions commerciales est perçu comme intrusif dans la vie du consommateur, ce dernier devrait accepter que ces dépenses soient communiquées à différents établissements, signer un accord pour être géolocalisé par les enseignes afin qu'il puisse recevoir des offres promotionnelles et avoir le droit à tout moment d'arrêter cette opération.

Autour du même sujet