Artisans, commerçants, entrepreneurs : les applications mobiles sont aussi pour vous

On dénombre 24,1 millions de détenteurs de smartphones en France : une nouvelle ère s’est ouverte dans le domaine de la relation client et prospect. Une évolution qui pourrait être profitable à nombre d’entreprises, si elles osaient se risquer dans l’aventure des applications mobiles.

La vogue des smartphones a considérablement changé la donne dans le domaine de la relation client. Hormis la facilité d’accès aux informations permise par l’internet mobile, le développement de nouvelles technologies intégrées dans les applications mobiles permet en effet d’interagir beaucoup plus facilement, voire en temps réel avec ses prospects et clients ! Notifications push géociblées, envoi de coupons, m-commerce, interactions contextuelles en point de vente… Les possibilités offertes par les applications mobiles sont considérables.        

En 2012, ce ne sont pas moins de 340 000 applications iPhone qui ont été développées et 1 million d’applications sont d’ores et déjà présentes dans l’AppStore, des chiffres en constante progression. Cependant, nombre d’entreprises françaises hésitent encore à se lancer dans l’aventure, et ce quelle que soit la plateforme retenue. Par peur du coût et des compétences techniques nécessaires pour un tel développement peut-être… Et pourtant, des solutions existent, et elles auraient tant à y gagner !

 

Que ce soit pour fidéliser ses clients et les tenir au courant de ses actualités, pour les faire bénéficier de promotions ponctuelles, pour partager et échanger avec sa communauté, mais aussi bien sûr pour attirer de nouveaux clients ou utilisateurs, les applications mobiles sont en effet un outil à ne pas négliger par les entreprises, au moment de plancher sur leurs prochaines campagnes marketing/communication. Songez ainsi que 87% du temps passé sur un smartphone est consacré aux applications mobiles, selon Flurry Analytics ! Le simple fait de… téléphoner n’est finalement plus qu’une fonction mineure de ces mobiles nouvelle génération. A l’aube de 2014, disposer d’un simple site Internet ne suffit donc plus.

 

Et ne croyez pas que les applications iPhone trouvent principalement leur intérêt pour les enseignes nationales ! Ce sont au contraire tous les types de structures et surtout tous les secteurs d’activité qui peuvent tirer profit d’une telle application. Le champ des fonctionnalités proposées est en effet si vaste, qu’il peut répondre à tous types de besoins : listes, menus, maps, galeries photos, vidéos, contact, alertes push, rss, partage twitter/facebook, navigateur in-app etc… Chacun peut y trouver son compte, et ainsi moderniser son image tout en révolutionnant sa façon de communiquer avec ses clients.

 

 Quelques conseils cependant avant de vous lancer :


  1. Réfléchissez bien à votre objectif : souhaitez-vous tirer des revenus de cette application ? En faire un outil de fidélisation clients ? Améliorer la reconnaissance de votre marque ?

  2. Préparez « le terrain » au prestataire technique : votre contenu est la raison principale pour laquelle le choix des utilisateurs se portera sur votre application plutôt que sur une concurrente. Assurez-vous donc qu’il est intéressant et peut séduire.

  3. Ne négligez pas le design et l’ergonomie de l’application : les utilisateurs utilisent une application pendant moins d’une minute, donc misez sur la simplicité avant tout.

  4. Au-delà de la création de l’application : pensez à la manière dont vous allez « vendre » votre application, en parler. Préparez des supports de communication, utilisez à bon escient les réseaux sociaux, etc.

  5. Pour bien choisir votre prestataire technique : privilégiez les petites structures, agences qui seront plus flexibles, réactives, et sauront mieux s’adapter qu’une SSII.

Smartphone / IPhone