Le Picture Marketing toujours plus indispensable

Que ce soit pour créer son profil (personnel ou pour une marque) ou pour l'animer, l'image est devenue indissociable d'une présence sur les réseaux sociaux. Pour son profil personnel, pour la page ou le profil de sa marque, pour animer sa communauté, une réflexion autour de l'image est indispensable à toute stratégie social media.

Le picture marketing est l'une des tendances fortes que l'on observe sur les principaux réseaux sociaux depuis fin 2011. Elle s'illustre à la fois par l'émergence et le succès de plateformes qui reposent sur les photos, vidéos ou images et leurs partages (Pinterest, Instagram, Snapchat, Vine…) et par la tendance prise par les réseaux majeurs. En effet, que ce soit Facebook, Google+, Twitter ou LinkedIn, tous ont fait évoluer leurs interfaces ces derniers mois pour donner une place de plus en plus importante à l'image. Seul Viadeo se tient pour le moment à l'écart de cette tendance de fond.

Les réseaux sociaux n'ont rien inventé

"Une image vaut 1000 mots" est de Confucius. Plus récemment, la photo a été un des piliers fondateurs de Life. Aujourd'hui, peu importe le réseau, l'image est là, indispensable. Indispensable pour créer son profil mais indispensable aussi pour aller chercher des interactions, de l'engagement, qui sont plus profitables qu'une simple collection de fans. On ne peut plus envisager aujourd'hui une stratégie de présence sur les réseaux sociaux sans réflexion sur l'image.
C'est vrai pour les organisations : création de profil Facebook ou Google+, bannière Twitter, page entreprise LinkedIn, concours photo, illustration des articles de blog. C'est vrai également pour celles et ceux qui ont un profil LinkedIn. Depuis quelques mois LinkedIn donne la possibilité à chacun de mettre des éléments visuels sur son profil, que ce soit un lien qui renvoie vers une image ou une vidéo ou simplement l'insertion d'une pièce jointe (pdf, fichier image…) sur son profil. Je pense qu'il faut s'adapter aux usages de chaque plateforme et que chacun, quel que soit son métier et son secteur doit s'approprier l'outil et prendre en compte cette dimension dans la création de son profil.
Toutes les études publiées en 2013 montrent que les images sont les contenus qui fonctionnent le mieux sur Facebook ou Google+; que les tweets avec des images sont davantage repris et plus récemment (étude Sumall : "For business Instagram is king") qu'Instagram est le réseau social le plus efficace en 2013 en termes d'impact business.
L'image ou la vidéo, quand on vend des produits de grande consommation c'est à première vue assez simple. Néanmoins, si on se contente de diffuser des photos de ses produits, cela n'intéressera pas grand monde. Il faut une ligne directrice, comme Coca-Cola qui communique sur le bonheur (la baseline du compte Tumblr de Coca-Cola est : "where happiness lives online"); Red Bull "donne des ailes" autour des sports extrêmes et Starbucks, qui peut difficilement montrer des photos des différents cafés proposés, propose des images autour de "coffee moments", "coffee DIY" ou "inspiring spaces".
La tâche est plus complexe dans les services. Quand on n'a pas de produit à montrer, il faut faire preuve de créativité. On peut par exemple montrer sa personnalité, illustrer ses centres d'intérêts ou ses valeurs; mettre en ligne des tutoriels (modes d'emploi) en images; montrer le côté "backstage" : équipes, locaux…
A titre personnel, pour un profil LinkedIn par exemple, si les professionnels de la communication ou du marketing ont l'embarras du choix, il n'en est pas de même dans toutes les fonctions. Sans aller jusqu'à reprendre des éléments de communication de l'entreprise, on peut simplement (de plus en plus de dirigeants le font) afficher une image d'un nuage de mots-clés du profil. Outre la présence d'un élément visuel sur le profil, cela permet de comprendre les compétences principales plus rapidement. 
Ne vous focalisez pas sur de mauvais objectifs tels que la course aux fans. Ce n'est pas l'enjeu. Adaptez-vous aux usages de chaque plateforme et essayez de créer une relation différente, un lien avec vos communautés de clients, prospects ou ambassadeurs. 

Autour du même sujet