Le futur de l’e-mail passera-t-il par les objets connectés ?

La rapidité des développements en matière de communication digitale, et particulièrement de technologies mobile ne cesse de prendre de l’ampleur. Il est très difficile de prédire les tendances et les technologies du futur. Ce qui n’intéresse aujourd’hui personne pourrait devenir indispensable demain.

La clé est de rester flexible et d’adopter les nouvelles possibilités dès que possible.
On devine déjà que de nouvelles plates-formes d’exploitation mobile arriveront prochainement sur le marché. Elles dépassent l’expérience offerte par les téléphones et tablettes en revêtant la forme d’appareils que l’on porte sur soi, comme des lunettes ou des montres équipées d’un petit écran interactif.
Les Google Glass vont permettre de se connecter en ligne de façon plus immersive et continue qu'avec un simple smartphone. Les montres interactives pourraient supplanter le mobile qui, finalement, passe une bonne partie de sa vie au fond d’une poche ou d’un sac. Cela signifie qu’une publicité ou un e-mail bien conçu bénéficiera d’une attention immédiate. Avec des écrans aussi petits que ceux des montres connectées,  il faudra éviter les messages complexes, mais l’utilisation de call to action simples et fortement personnalisés (par exemple, accepter une offre promotionnelle) pourra se révéler très efficace.
Parmi les impacts potentiels de ces équipements très personnels, on peut penser que l’utilisateur souhaitera réduire le nombre de messages entrant dans la boîte de messagerie via l’utilisation renforcée de filtres. Il deviendra donc important pour les créateurs de messages que l’e-mail arrive à destination.
Malgré ce point et la modification radicale de l’expérience utilisateur liée à ces appareils, la flexibilité apportée par le design réactif et les techniques d’e-mail adaptatif permettent de garantir que les processus de conception d’e-mail n’auront pas besoin d’être repensés. Il reste toutefois quelques inconnues, comme la gestion des vidéos intégrées aux e-mails par les Google Glass.
Une autre tendance largement surveillée est ce qu’on appelle « l’Internet des objets », avec un réseau sur lequel les humains sont moins présents que les objets du quotidien connectés, toujours plus nombreux et variés : téléviseurs, voitures, machines à café intelligentes et frigo pouvant vous indiquer que vous allez manquer de lait.
Il est probable que des applications totalement nouvelles seront conçues pour les terminaux spécifiques du quotidien. On peut imaginer un parapluie intelligent relié à la météo locale pour vous indiquer si vous devez l’emmener avec vous ou non en quittant la maison.
Les utilisateurs des marchés arrivés à maturité peuvent penser que la technologie mobile est déjà déclinante, mais, au contraire, elle va s’intégrer de plus en plus à leur quotidien. Les interfaces des téléphones et tablettes, comme les technologies les plus étonnantes permettront à chacun de gérer les objets intelligents et de les contrôler à distance.
Cette information présente un énorme potentiel pour le m-commerce : fournir des offres personnalisées pour chaque consommateur, tout en respectant la vie privée afin de maintenir un rapport de confiance et ne pas laisser le consommateur croire qu’il ne contrôle pas les informations le concernant.
 

Smartphone / M commerce