E-commerce en Chine : les spécificités de ce marché en fort développement

En Chine, le passage au numérique des secteurs traditionnels continue de manière implacable. Ce qui est hors ligne va passer en ligne. Ce n'est qu'une question de temps.

James Tan participe à la rencontre E-Commerce One to One, qui se déroule à Monaco du 18 au 20 mars 2014, dont le JDN est partenaire.

Parmi les récents développements notables, on trouve : les ventes flash popularisées par Groupon, l'hébergement de courte durée bouleversé par Airbnb et les services de transport améliorés de manière significative par Uber. Ces entreprises qui n'existaient pas il y a à peine quelques années de cela valent maintenant des milliards de dollars.

Trois changements significatifs ont rendu cela possible :

Le transfert du bureau vers le mobile

Parmi tous les utilisateurs d'Internet en Chine, 79 % surfent sur le Net avec leurs téléphones portables. D'après Euromonitor, le marché du commerce mobile en Chine devrait tripler d'ici 2018 afin de devenir le deuxième marché le plus grand au monde après les États-Unis. Avec ce transfert, les services qui par le passé nécessitaient d'être utilisés à partir d'un poste fixe changent maintenant leur processus interne et leur flux de production pour passer sur mobile. Les consommateurs s'attendent à ce que les services s'adaptent à leur style de vie.

Une rapprochement entre les services aux entreprises et aux particuliers

Les équipements numériques sont de plus en plus utilisées sur le lieu de travail. Cela ne concerne pas uniquement le PAP/BYOD (Prenez vos appareils personnels/Bring Your Own Device) mais dans l'utilisation de services de consommation pour des objectifs professionnels. Les achats d'équipements de bureaux ne passent plus par la production d'un devis par un vendeur. A la place, les acheteurs industriels cherchent et achètent sur Taobao qui appartient au site Alibaba et qui garantit généralement un prix faible avec un retour participatif sur la qualité du service. Taobao représente des milliards de dollars sur le marché mondial.
En une seule journée de promotion en 2013, ses ventes ont dépassé 5 milliards de dollars. WeChat qui appartient à Tencent a démarré comme un outil du consommateur identique à WhatsApp. Aujourd'hui, c'est un outil populaire auprès des entreprises qui facilite les groupes de discussion et diffuse de l'information. WeChat permet également de procéder à des paiements et de faire du commerce par le biais de son application.

La démographie

La population chinoise est jeune. Malgré le fait que l'on parle d'une population vieillissante, la population indienne est censée devenir plus jeune que la Chine seulement en 2030. Entre temps, il y a plus d'une décennie de croissance dans le nombre de jeunes qui vont grandir en ayant l'habitude de consommer du mobile et de la numérisation de services. Cette vague croissante de classe moyenne ne devrait être ignorée d'aucun acteur du commerce.
Le commerce électronique est un endroit excitant où nous espérons qu'il y aura plus de bouleversements. En particulier, nous observons des solutions intéressantes qui apparaissent dans les nouveaux marchés verticaux. Nous croyons qu'il y aura des innovations importantes dans la mise à disposition/commercialisation de biens immobiliers et de services financiers via le poste fixe et le mobile, et les marchés qui apportent ces services sont bien positionnés pour bouleverser tout ou partie des chaînes de valeur existantes.
Nous croyons également aux valeurs de modularité et de reproductibilité. Dans un marché aussi grand que la Chine, la reproductibilité du même modèle d'entreprise d'une ville à l'autre présente une gestion importante et des défis opérationnels. Les équipes qui sont en mesure de moduler leurs entreprises en les portant à des tailles importantes dans telle ville peuvent ne pas être bien équipées pour reproduire dans d'autres contrées. Les entreprises qui veulent s'étendre de la sorte doivent soigner leur recrutement de personnels locaux.
Le commerce électronique en Chine est un marché énorme et en croissance. Que ce soit au niveau du fixe ou du mobile avec plus de 250 millions d'acheteurs en ligne, cette population représente déjà deux fois le nombre des acheteurs en ligne japonais, six fois ceux du Royaume-Uni. Ils sont 75 millions de plus que leurs homologues aux États-Unis. En 2013, la Chine a dépassé les États-Unis par la taille de son marché du e-commerce, qui est désormais le plus grand du monde. En 2014, nous sommes très enthousiastes en ce qui concerne les innovations qui vont avoir lieu pour créer des nouvelles entreprises, qui vaudront elles aussi à terme des milliards de dollars.

Je félicite les organisateurs d'Ecommerce1to1 pour avoir conduit avec succès cette édition 2014.

Chine