Les 10 sites de l'e-tourisme qui comptent en Chine

La Chine est LE pays émetteur de touristes de 2013.Les 98 millions de touristes chinois à avoir voyagé à l’étranger en 2013 ont dépensé 129 milliards de dollars. Des chiffres qui devraient au minimum doubler d’ici 2020 selon les experts du domaine.

Il est donc dans l’intérêt des professionnels du tourisme de se renseigner sur les sites internet spécialisés par ces touristes afin de s’adapter au mieux.

Voici les 10 sites d'e-tourisme les plus fréquentés par les touristes chinois

Une grande majorité de ces touristes préparent leurs voyages sur Internet. En effet les revenus générés par le tourisme en ligne ont atteint 2 850 milliards de yuans, soit 7,7 % du total des dépenses en 2013. Ce pourcentage est supposé passer à 13.2 % en 2016 selon iResearch. Il est donc dans l’intérêt des professionnels du tourisme de se renseigner sur les sites internet spécialisés par ces touristes afin de s’adapter au mieux.

Qunar

Cette année, l’application mobile de Qunar.com est celle qui a le plus attiré les internautes chinois sur mobile avec 2 millions de visites journalières entre Avril et Juin 2014 selon iResearch. Une réussite pour l’entreprise détenue à 55% par Baidu  et dont les revenus ont atteints 64,5 millions de dollars au deuxième trimestre.


Soit une augmentation de 127% par rapport à 2013. Qunar se positionne devant ses concurrents grâce à de grosses promotions sur ses réservations de vols et d’hôtels.

Ctrip

Crée en 1999,l’entreprise se positionne comme un des leaders du marché depuis 2010 où elle était le leader avec 55.6 % des parts du marché. En 2013 elle en détenait encore 49,7 % et ré augmente cette année avec 54,2 % pour le deuxième trimestre 2014 selon iResearch. 

LY.com

Avec ses 6,1 % de parts de marché au deuxième trimestre 2014, le nouveau venu du marché de l’e-tourisme chinois bat tous les records de fréquentation avec son application mobile. 

Celle-ci a reçu plus d’1,2 millions de visites en Juin, soit une augmentation de près 149 % dans sa fréquence d’utilisation.

eLong

La filiale d’Expedia en Chine,  occupe régulièrement la deuxième place du classement  des leaders du secteur. Son pourcentage frôle les 10 % depuis 2010 avec 9,9 % cette année là et 9,7 % en 2013. Cette année, au deuxième trimestre l’entreprise perd encore des parts de marché avec 8,7 %.

 

Cela peut s’expliquer par des offres moins compétitives, et peu d'investissements marketing par rapport à ses concurrents. eLong maintient toutefois sa deuxième place. 

17u.com

L’entreprise fondée en 2004 et basée à Suzhou fait maintenant partie des premiers du classement depuis 2010 où elle détenait 2,7 % du marché.


Elle continue d’avancer doucement mais sûrement avec 6,1 % des parts en 2014, et emploie désormais plus de 4 000 personnes.

114.com

Au deuxième trimestre 2014, l’entreprise a atteint les 3,5 % de parts de marché. Une perte de vitesse conséquente quand on compare ce score à ses 5,8 % de parts de marché de 2010. 

Tengbang

L’entreprise crée en 1998 et aussi appelée Feiren a atteint cette année les 2,3 % de parts de marché alors qu’elle en détenait 2,5 % en 2013.


Mangocity

L’entreprise qui possédait 6,2 % des parts de marché en 2010 a chuté à la 6 ème place du classement en 2014. Elle détient maintenant 1,4 % des parts de marché alors qu’elle détenait encore 2013 1,6 % en 2013.

Elle occupe toutefois la 7ème place des sites de tourisme en ligne chinois en termes de revenus avec 1 % du total des revenus générés.

Lvmama

L'un des plus anciens et plus importantes sites de tourisme chinois et de voyage à organiser soi-même. La plupart des offres sont basées en Asie. Le site a dégagé 3,4 % du total des revenus générés par l’e-tourisme chinois en 2013. 

Mafengwo

Ce site internet propose aux voyageurs de trouver de l’information sur des hôtels,des vols, des itinéraires de voyage, ainsi que sur les visas et les assurances. C’est seulement en 2012 que la plate-forme a lancé son service de réservation. Le site ne fait pas encore partie des leaders du marché mais est tout de même attractif.

Conclusion

Les sites de e-tourisme chinois se livrent une bataille acharnée pour attirer et vendre au plus grand nombre de touristes. La compétition est d’autant plus rude depuis la popularisation des plateformes mobiles de ces sites. La guerre des prix sur les voyages, vols et hôtels est donc lancée sur l’internet mobile chinois. Le lancement en Octobre 2014 d’Alitrip.com, une amélioration de Taobao Travel, le précédent site de voyage du géant de l’e-commerce chinois Alibaba risque de pimenter encore la compétition déjà acharnée.

Pour en savoir plus :



 



 




Asie / Chine