Pourquoi le nouveau programme Facebook Marketing Partner est plus important qu’on ne le pense

Il y a quelques mois, Facebook annonçait que le programme Preferred Marketing Developer serait rebaptisé Facebook Marketing Partners. Au-delà de la subtilité terminologique, l’objectif est de permettre aux entreprises de trouver des partenaires correspondant spécifiquement à leurs besoins.

Il y a quelques mois, Facebook annonçait que le programme Preferred Marketing Developer serait rebaptisé Facebook Marketing Partners. Si cette nouvelle ne change en apparence rien à la manière dont les entreprises travaillent avec l’éco-système Facebook, ce nouveau programme traduit un changement profond à la fois sur les besoins de ces entreprises et sur la manière dont les Facebook Marketing Partners ont vocation à y répondre.

Là où hier les besoins se limitaient à simplement "gérer" sa page Facebook, et à monter en compétence sur les leviers organiques et payants, l’enjeu est aujourd’hui d’approfondir chaque action, qu’elle vise à accroître la notoriété, à recruter des utilisateurs, à promouvoir un jeu, une application ou encore un produit. Les entreprises ont mûri à mesure que Facebook a crû. Elles ont aujourd’hui des attentes plus concrètes, et par conséquent des besoins à la fois plus précis (en lien avec leur business) et plus variés (de la communication au service client, en passant par le marketing et le recrutement). Conséquence directe, le programme PMD qui comptait initialement 4 badges, s’est par la suite enrichi de 2 nouveaux badges (FBX et Mobile measurement). Aujourd’hui le Facebook Marketing Partner Program ne compte pas moins de 9 spécialités (dont certaines comme le media buying sont exclusives aux Etats-Unis). 

Il va sans dire que ces 9 spécialités s’adressent à des entreprises de taille et de secteurs différents, et à des départements également différents. On assiste ainsi à une segmentation bien plus importante des partenaires Facebook, et à une spécialisation salutaire pour tous, puisqu’elle contribue directement à satisfaire les besoins business des entreprises. L’heure n’est plus pour ces dernières à l’usage de solution générales, faisant mille promesses et prétendant solutionner tous les maux. De façon plus raisonnable, et sans doute réaliste, l’heure est dorénavant à l’usage éclairé de solutions chirurgicales, permettant à chaque entreprise et chaque département d’être plus efficace et de rentabiliser ses actions sociales, organiques ou paid. Cela, les plus grandes entreprises commencent à le comprendre, acceptant de renoncer aux fantasmes des solutions totales (les suites), et de s’entourer d’acteurs plus experts, plus proches de leurs besoins, et plus souples dans le cadre de leur transformation. 

---
Disclaimer : Matthieu Chéreau dirige Sleek, un Facebook Marketing Partner spécialisé dans le community management.

Media / Facebook