Une révolution sexuelle serait-elle en marche ?

Depuis le succès des romans érotiques comme « Cinquante Nuances de Grey », les sextoys et autres objets coquins ne se cachent plus et leurs ventes décollent. Les français seraient-ils entrain de vivre une révolution d’un nouveau genre ?

Depuis le succès des romans érotiques comme « Cinquante Nuances de Grey », les sextoys et autres objets coquins ne se cachent plus et leurs ventes décollent. Les français seraient-ils entrain de vivre une révolution d’un nouveau genre ? 
Les mœurs, dans la littérature comme dans la vie se libèrent.  La sexualité n’est plus un tabou et le temps où il servait uniquement à procréer est révolu. 
Liberté ! Liberté ! Crions-nous en cœurs. Nous vivons une vraie révolution sous nos couettes et nous nous permettons même d’explorer de nouvelles contrées… Fini l’enfermement dans le carcan puritain et étroit :  le plaisir devient le maitre du jeu et la créativité sans limite. Nous n’hésitons plus à acheter des objets coquins pour booster notre vie sexuelle. Plus rien ne semble nous arrêter dans cette véritable ruée vers l’érotisme. 

Une augmentation fulgurante des ventes de sextoys

A l’ère d’internet, il n’est plus difficile de se procurer des objets dédiés au plaisir et leur commerce connait un réel engouement. PriceMinister enregistre un record de 54% de croissance de son chiffre d’affaires sur la catégorie sextoys entre 2010 et 2013, et 58 % d’articles vendus en plus sur cette même période. Le site à aussi réalisé une étude portant sur les 100 000 transactions réalisées en 2013 (parmi ses 20 millions de membres) pour mettre des chiffres sur cette tendance…

Un phénomène en pleine croissance qui touche de plein fouet les jeunes générations

La tranche des 26-35 ans est celle où on achète le plus de sextoys pour les hommes comme pour les femmes. Entre 18-25 ans, elles sont 29,96 % contre 21,75 % d’hommes et pourtant les hommes ne sont pas en reste ! 70à% des achats de sextoys sont réalisés par des hommes et bien que les femmes commencent plus tôt, après 46 ans les hommes achètent plus de sextoys. Faites donc attention mesdames vous n’êtes pas les seules à avoir flairé la tendance.
Le BDSM est devenu un phénomène de mode
Le BDSM se démocratise et se médiatise tant à la télé et radios, que dans la presse écrite et bien sur, sur le Net. Le film « 50 Nuances de Grey » sorti le 11 Février dernier, nous conte d’ailleurs les amours sado-maso entre une jeune fille innocente, Anastasia Steele, et un millionnaire arrogant, Christian Grey. Tiré de la saga littéraire à succès écrite par E.L James ce film est loin d’être malsain et nous propose  un nouveau regard sur le BDSM. Bien des fantasmes circulent à ce sujet. Pourtant, ces pratiques sont avant tout des expériences librement consenties entre deux ou plusieurs partenaires. Ce plaisir, qui peut être très "cérébral", n’a rien à voir avec une agression ou une violence, mais relève plutôt de la découverte de nouvelles sexualités où les jeux de rôles ne subissent pas la pression de la conformité aux règles établies. Dans les jeux d'échanges de pouvoirs érotiques, les règles sont strictes et doivent respecter l'individu et son plaisir. 

Autour du même sujet