3 exemples d’évolution sur le marché de l’identité numérique

L’évolution du concept d’identité numérique, ces 15 dernières années, est phénoménale. Certes, les formulaires d’inscription traditionnels, avec identifiant, adresse e-mail et mot de passe, restent incontournables sur le web. Mais de nouvelles méthodes d’authentification, plus simples et plus modernes, se multiplient en parallèle.

L’évolution du concept d’identité numérique, ces 15 dernières années, est phénoménale. Certes, les formulaires d’inscription traditionnels, avec identifiant, adresse e-mail et mot de passe, restent incontournables sur le web. Mais de nouvelles méthodes d’authentification, plus simples et plus modernes, se multiplient en parallèle.

Le « social login », comprenez l’identification via les réseaux sociaux, a déjà convaincu bon nombre d’utilisateurs, particuliers et entreprises. Ils apprécient la simplicité de pouvoir s’identifier sur des sites et des applications mobiles au moyen des identifiants de leurs profils Facebook ou LinkedIn. Et pour les marketers, c’est l’occasion d’avoir accès en direct aux données sociales riches de chaque consommateur.

La technique du social login plaît par sa facilité et sa rapidité. Les identifiants Facebook ont servi plus de 10 milliards de fois rien qu’en 2013 (actualités Facebook). Les entreprises mesurent très bien la valeur des données d’identification liées aux profils sur les réseaux sociaux. Des centaines de milliers de sites web et d’apps emploient une forme quelconque de social login (Datanyze).

L’évolution de l’identité numérique est en marche et de nouveaux moyens intégrés de vérification d’identité en ligne voient le jour. Voyons trois méthodes d’authentification actuellement utilisées.

Apple Pay

Avec l’iPhone 5S et la technologie Touch ID, Apple a introduit la possibilité de déverrouiller les smartphones, tablettes et certaines applications par la reconnaissance d’empreinte digitale. Un an plus tard, l’iPhone 6 intégrait Apple Pay, un système de paiement mobile.

La combinaison d’Apple Pay et de Touch ID avec l’application Passbook confère effectivement à l’utilisateur un portefeuille mobile doublé d’une identité de consommateur, et les technologies biométriques et NFC authentifient les acheteurs sur le point de vente. Ainsi, le smartphone suffit pour faire des achats sans plus sortir sa carte de paiement.

Digits par Twitter

Fin 2014, Twitter introduisait Digits, un outil qui permet de s’inscrire pour utiliser des apps mobiles et de s’authentifier sans devoir créer de nouveaux identifiants. Plutôt que de créer une nouvelle combinaison d’identifiant et de mot de passe, les consommateurs se servent de leur numéro de portable, autrement dit d’un mécanisme d’identification qu’ils utilisent déjà au quotidien.

Avec Digits, les comptes en ligne sont liés à des numéros de portables uniquement. Plus besoin de se rappeler les mots de passe, c’en est fini des spams et aussi des comptes inactifs auxquels sont confrontées les entreprises. La personne s’inscrit en indiquant son numéro de téléphone, elle reçoit un code SMS qu’elle entre dans le champ de vérification, et c’est terminé.

Identification via PayPal

Avec le développement du e-commerce et du commerce mobile, de plus en plus de consommateurs ont recours aux solutions d’authentification de fournisseurs de services de paiement. PayPal, par exemple, a sa propre solution d’identification pour l’accès à des sites web et des apps, appelée Log In with PayPal.

Log In with PayPal permet aux internautes d'utiliser leurs identifiants et mot de passe PayPal pour gérer leurs achats sur les sites qui proposent cette option. Non seulement, l’étape de la validation du paiement est rationalisée mais le commerçant bénéficie aussi du fait que les détails d’expédition et de paiement sont stockés par PayPal.

L’identité du consommateur et les moyens de contrôler cette identité revêtent une importance croissante sur Internet : les entreprises doivent s’y préparer.

Pour se donner les moyens de profiter pleinement des avantages actuels et futurs de l’identité numérique, les marques ont besoin d’une solution de gestion des identités capable de normaliser les données structurées et non structurées des consommateurs, et de maintenir la conformité avec les API changeantes des fournisseurs d’identité tiers.

Facebook / Smartphone