Les innovations retail les plus marquantes du mois

Comme chaque mois, focus sur les innovations en point de vente ou sur écran qui changent l’expérience shopping, et qui m’ont marqué au cours des semaines écoulées. Ce mois-ci la tendance est à la personnalisation et au consumer–tailoring.

Twitter expérimente les pages locales


Soucieuse  de renouveler l’intérêt des utilisateurs pour sa plateforme de micro-blogging, Twitter vient d’annoncer plusieurs nouveautés déjà accessibles sur le réseau social. Des services attendus de longue date, qui ne sont pour l’instant que des expérimentations, mais qui témoignent de la volonté de la plateforme de poursuivre son développement face à la concurrence féroce de réseaux sociaux comme  Facebook, Instagram ou encore Pinterest. Similaires aux pages produits, elles aussi récemment mises en place, les pages locales fournissent du contenu pratique sur des lieux, les meilleurs tweets publiés par les internautes à leur sujet, et des photos et divers médias qui permettent une visibilité accrue de ces lieux, qui ne sont plus noyés dans la masse des publications. Ce service peut s’avérer très avantageux pour les points de vente en quête de notoriété et d’un référencement plus simple et pertinent. Si des milliers d’internautes s’expriment sur Twitter pour échanger leurs lieux favoris ou leurs centres d’intérêt, il était jusqu’à présent compliqué pour les utilisateurs en quête d’un contenu de marque précis de trouver des informations de la manière la plus optimale possible. A travers ces pages locales, Twitter agglomère les différentes publications concernant un point de vente (boutique, restaurant) dans une page unique. Le site de micro-blogging réalise alors un travail de curation très avantageux pour les points de vente, si ces derniers parviennent à générer des conversations sur le réseau.

En savoir plus

 

Google fait équipe avec Levi’s pour créer un jean « intelligent »

Google et Levi’s ont signé un partenariat pour développer des vêtements connectés. Le premier prototype issu de cette collaboration a été présenté lors de la keynote Google I/O. Le Projet Jacquard  vise à créer des vêtements intelligents confectionnés avec des tissus spéciaux sensibles au toucher. Il serait alors possible de commander d’autres objets à distance, d’éteindre la lumière d’une simple pression sur la poche de son jean ou encore de contrôler un ordinateur en touchant du doigt un morceau de tissu composé de fils conducteurs. Même si pour l’instant le projet ne prévoit pas de commercialisation prochaine, Google et Levi’s misent sur la tendance retail des wearables pour conjuguer en un seul produit physique et digital. Les textiles interactifs du projet Jacquard pourraient offrir des possibilités illimitées en termes d’innovation: relier le tissu intelligent à un autre objet connecté ou encore interagir avec une application associée virtuellement à ce même tissu. A l’heure où le consommateur est hyperconnecté, cette initiative témoigne d’une réelle volonté des marques d’exploiter les technologies existantes pour les adapter au nouveau visage du retail.

En savoir plus

 

TAM Airlines réinvente le magazine de bord en l’adaptant à chaque voyageur


Les magazines de bord sont généralement feuilletés à la hâte, ou même pas lus du tout. C’est le constat auquel TAM Airlines a décidé de s’attaquer en mettant en place une campagne pour célébrer les huit ans de sa ligne Milan- São Paulo, avec l’agence de publicité FCB Milan. Le défi que s’est lancé TAM Airlines ? Réaliser un magazine de bord dont chaque exemplaire est unique, adapté au voyageur, en utilisant les données Facebook pour recueillir diverses informations (centres d’intérêt, mentions ‘j’aime’, groupes) nécessaires à la personnalisation du numéro que le passager tient en main. Une cinquantaine de magazines ont été réalisés, chacun arborant la photo et le prénom du voyageur auquel il est destiné. Une initiative visant à établir un lien étroit entre la compagnie aérienne TAM Airlines et ses passagers à qui l’on propose une expérience de lecture sur-mesure. Un fan de l’équipe de Napoli a retrouvé dans son magazine plusieurs pages consacrées à son équipe de foot préférée quand un autre voyageur a eu le plaisir de découvrir dans son magazine de bord des photos de ses amis Facebook. Un projet plutôt satisfaisant pour le consommateur mais sûrement onéreux, ce qui complique sa généralisation à une plus grande échelle. Un chiffre en dit long sur l’impact de cette campagne auprès des voyageurs : 100% des passagers ayant eu un exemplaire sont repartis avec après le vol. Ce projet de TAM Airlines souligne l’exigence de plus en plus pointue des consommateurs, friands de contenu personnalisé et valorisant. 

En savoir plus 

  

En Italie, une marque de bijoux en 3D théâtralise son point de vente

Pour se faire connaitre auprès du grand public, Maison 203, une marque de bijoux imprimés en 3D, a installé au cœur de Venise un point de vente éphémère où les créations originales de la marque côtoient une atmosphère végétale. La boutique, ouverte du 17 mars au 30 mai 2015, ne s’est pas contenté d’exposer les bijoux en 3D réalisés par l’entreprise, elle a théâtralisé son espace d’exposition, notamment en vue de valoriser son positionnement éthique. En misant sur des couleurs apaisantes comme le vert et le blanc, Maison 203 a souhaité souligner la qualité des matériaux qu’elle utilise : du bioplastique respectueux de l’environnement, dont de nombreuses utilisations étaient en démonstration, en direct, dans le point de vente. Pour attirer les regards des passants et des curieux, une imprimante 3D a  en effet été mise en vitrine, ce qui est un moyen astucieux de mettre l’accent sur le processus de fabrication des bijoux, affirmant le positionnement différentiant de la marque sur son marché.  Cette initiative de Maison 203 pour faire parler de sa jeune marque  témoigne de la nécessité, dans un milieu hyperconcurrentiel, de se démarquer en créant une atmosphère chaleureuse et une expérience en point de vente authentique qui valorise la marque et les produits exposés. 

En savoir plus

 

Apex Anywhere, le casier automatisé et branché qui facilite la vente à emporter


Si les casiers automatisés existaient déjà dans le secteur de l’automobile et de l’aéronautique, jamais aucune application n’avait été tentée dans le secteur de la restauration. C’est chose faite avec Apex Anywhere, le casier sécurisé au design bien pensé qui facilite la vente à emporter, surtout dans les enseignes urbaines où il n’existe pas de système de drive-thru. Après avoir commandé et payé sur mobile, le client récupère son repas dans un casier thermo régulé qu’il débloque grâce à son smartphone. Il évite alors les longues queues et la cohue en gagnant du temps, une bonne nouvelle pour le consommateur mais aussi pour le personnel qui peut aisément recharger les casiers au fur et à mesure que les commandes sont retirées. Apex Anywhere contribue à fluidifier le parcours d’achat, que ce soit du côté des commerçants ou des clients ; retirer son burger d’un des casiers d’Apex Anywhere se veut aussi accessible qu’acheter un paquet de chips au distributeur.  Une technologie qui répond aux attentes des consommateurs exigeants, à la recherche d’une expérience d’achat qui prend en compte leurs besoins (temps, qualité, accessibilité). 

En savoir plus  

Innovation / Google