Préparez votre logistique e-commerce aux places de marché

Grâce au trafic qu’elles attirent, les places de marché offrent un potentiel de clients formidable. De vraies "machines à vendre", à condition de respecter leurs exigences logistiques et de disposer d’une supply chain taillée pour la croissance.

Pour intégrer et surtout perdurer sur une place de marché, la qualité de la supply chain et du service client est indispensable. Vendre sur une place de marché oblige les e-commerçants à construire une logistique plus industrielle. Une chose est sûre : avant de se lancer, mieux vaut anticiper la croissance des commandes. Les principaux enjeux pour vendre sur une place de marché relèvent ainsi du dimensionnement de la logistique et du service client, bref de la capacité à respecter les engagements clients.

Exigeantes à l’entrée et surtout au fil de l’eau, les places de marché ne font pas de cadeau. Leur image et leur responsabilité sont en effet engagées : un acheteur sur 2 n’a pas clairement conscience de faire appel à un tiers lorsqu’il achète sur une place de marché. Etre sélectif sur les vendeurs devient alors un gage de pérennité pour la market place.

Au quotidien, les places de marchés surveillent de nombreux indicateurs de service : taux d’acceptation des commandes, respect des délais logistiques, taux de contact clients et de réclamation… Via les échanges en ligne, les avis, commentaires clients sont étudiés en profondeur notamment via des analyses sémantiques.

Une série d’incidents, une note d’appréciation qui chute et les places de marché sont en alerte et, lorsque c’est nécessaire, n’hésitent pas à mettre le vendeur en demeure voire à le suspendre temporairement ou définitivement.

Trois priorités logistiques pour réussir sur les places de marché

Pour tirer profit de tout le potentiel des places de marché, chaque e-commerçant doit disposer d’une supply chain fiable et adaptée aux opportunités e-commerce associées.

1. Assurer un juste dimensionnement logistique pour absorber la croissance et les pics d’activité

Formalisez vos processus logistiques et établissez des scénarios prévisionnels prenant en compte les approvisionnements, ainsi que toutes les ressources logistiques et liées au service client. Avec une logistique gérée en interne, ceci suppose un investissement conséquent dans la gestion et l’organisation des équipes et les moyens matériels. En cas d’externalisation logistique, une communication étroite avec le prestataire e-logistique et une planification conjointe sont de mise.

2. Sécuriser les approvisionnements

Bien entendu, choisir de vendre des stocks déjà en votre possession ou de faire des ventes anticipées est un choix stratégique. Attention toutefois à ne pas générer trop de dérapages. La contractualisation des délais de livraison, la mise en place d’une planification des approvisionnements et le suivi des fournisseurs contribueront à diminuer les refus de commandes ou délais, sources d’insatisfaction pour vos consommateurs. 

3. Rendre possible la traçabilité

Si les places de marché n’imposent pas la mise en place d’un système d’information interfacé pour chaque vendeur, il est nécessaire de disposer d’une information fiable, exhaustive et rigoureuse, aussi bien sur les caractéristiques des produits que sur l’activité logistique. Croître via les places de marché implique le déploiement d’un système d’information robuste et de flux d’information normalisés, afin de pouvoir être automatisés, interfacés et suivis en temps réel. En bout de chaine, le recours à des transporteurs offrant le tracking des colis est un investissement crucial pour la qualité de votre service aux clients.


Alors prêt à relever le défi logistique des places de marché ? Nous vous souhaitons de bonnes ventes. 

Logistique / Tracking