Mes conseils aux marketeurs attirés par l'analyse de données

L’analyse des données s’est étendue à toutes les lignes métiers des entreprises car les patrons encouragent ce type de stratégies. Voici quelques conseils pour que ces informations soient vraiment utiles pour la prise de décision critique au sein d'une société.

Aujourd’hui, les entreprises s’appuient sur l’analyse des données pour s’informer et prendre des décisions éclairées sur presque tout. Qu’il s’agisse de données commerciales permettant de piloter une campagne promotionnelle ou de données d’inventaire permettant de planifier le stockage ou l’entreposage, elles se tournent vers les données pour améliorer leurs performances, identifier les problèmes ou relever des défis.

L’analyse des données, qui était auparavant réservée aux experts en science des données ou aux responsables IT, s’est étendue à toutes les lignes métiers. En fait, les chefs d’entreprise encouragent les stratégies fondées sur des données, à l’échelle de l’entreprise et alignées entre les entités fonctionnelles.

Les responsables marketing, qui se préoccupaient sans doute le moins de la science des données, ont commencé à placer les données au cœur de leurs stratégies de campagne. Elles sont devenues indispensables pour leurs départements, qui cherchent à mieux comprendre leurs clients, à exécuter des campagnes omnicanal avec succès et à influencer leur public cible sur le marché concurrentiel actuel.

L’utilisation des données fait désormais partie de l’ADN de nombreuses entités. Mais comment les marketeurs savent-ils s’ils tirent le meilleur parti de leurs données pour prendre des décisions plus pertinentes ? Voici quelques astuces pour que les données collectées soient transformées en informations utiles pour la prise de décision critique.

Un bon employé remercie toujours ses outils (et son équipe)

Quels sont vos objectifs ? C’est une question que vous devez vous poser (et que l’équipe marketing doit se poser) avant de bâtir une pile technologique et de décider de quels outils vous avez besoin. Il est également essentiel d’obtenir l’adhésion de diverses lignes métiers afin d’assurer un alignement sur ces objectifs. Qu’il s’agisse d’écoute sociale, d’analyse web, d’analyse prédictive, de CRM, de visualisation de données ou autre, vous ne saurez pas ce dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs si vous ne comprenez pas ce que vous essayez d’accomplir.

Après avoir identifié les objectifs, il est utile de consulter un expert. Mais attention, pas n’importe quel expert : celui qui maîtrise vraiment la gestion des données pour vous assurer que les systèmes combinés sont judicieux et infaillibles. La présence d’un spécialiste des opérations marketing techniques dans votre équipe vous permettra de fournir à vos responsables des analyses client plus riches. Il est également important que la base soit bien définie et que les outils soient personnalisables, sans qu’il soit nécessaire de réécrire le système pour chaque nouveau cas d’utilisation. Il est essentiel de disposer du plan, du personnel et des programmes appropriés.

Tout repose sur les données (et les clients)

Une fois que les objectifs et les outils sont définis, la richesse et l’exactitude des données que nous collectons sur nos clients permettent de définir les informations et les stratégies que nous en dérivons et de développer des relations plus pertinentes avec notre public cible à long terme.

Par exemple, les données dont nous disposons sont-elles complètes et de quelles autres informations avons-nous besoin ? Lors d’une interaction avec le client, de quelle autre information avons-nous besoin outre ses coordonnées. Comment en savoir plus sans l’incommoder ?

Encore une fois, la solution réside dans les outils. Les bons outils d’enrichissement des données permettent d’élaborer une vue à 360° du client plus complète, sans l’ennuyer en lui posant trop de questions. Le profilage progressif est une solution éprouvée qui nous a permis de collecter des données sur les clients pendant un certain temps, sans compromettre sa satisfaction. Plus nous en savons sur notre clientèle actuels et potentielle, plus notre segmentation des clients est pertinente et plus nous sommes performants en général.

Assembler les pièces du puzzle

Les données que nous collectons peuvent être fragmentées. Il est important pour les marketeurs de reconstituer le puzzle pour mieux comprendre l’ensemble du parcours client.

Vous disposez peut-être des données, mais disposez-vous d’une vue complète ? Si vous avez plusieurs objectifs et piles technologiques (voir point n° 1), ainsi qu’une combinaison de données structurées et non structurées, il est essentiel d’unifier toutes les données pour dériver la véritable valeur analytique et obtenir des informations concrètes sur les clients.

En outre, quel que soit le niveau de maturité technologique de vos outils de gestion des données, vous devez être en mesure de donner un sens à toutes vos données et de parvenir à une version unique de la vérité. En fin de compte, les données doivent être préparées de façon à ce que tous les marketeurs puissent les utiliser. C’est là où la dimension humaine du marketing restera toujours essentielle.

Les chiffres sont édifiants

Bien sûr, tout est mesuré à l’aune des résultats de nos jours. Les marketeurs doivent obtenir des résultats qui reflètent le succès de leurs stratégies ou campagnes fondées sur des données. La campagne permettra-t-elle de développer les ventes ? Le budget marketing (et l’investissement dans l’analyse de données) est-il justifiable ? L’indice de fidélisation des clients est-il supérieur ? Ce sont là quelques questions que nous pouvons nous poser et rien n’est plus édifiant que les résultats.

Aujourd’hui, les clients ont l’embarras du choix et leur comportement d’achat évolue constamment. Il est donc de plus en plus difficile d’acquérir des clients et de les fidéliser. En revanche, il est possible de les satisfaire et de nouer des relations positives à long terme avec eux. Pour y parvenir, la clé réside dans les données.

Elle se trouve dans les données collectées lors des différentes interactions avec les clients, les études de marché et les rapports des ventes, entre autres. Elle se trouve dans nos énormes volumes de données. C’est précisément là où les marketeurs peuvent aujourd'hui distancer leurs concurrents.

Fidélisation / Base de données