Les innovations retail les plus marquantes du mois

Comme chaque mois, focus sur les dernières innovations marquantes qui changent l’expérience shopping. Ce mois-ci, les points de vente sont à l’honneur.

Marionnaud et la mise au pas du digital pour soutenir ses points de vente


Le numéro 3 de la parfumerie en France Marionnaud s’applique - comme bon nombre d’entreprises… - une cure de digitalisation, révolution du marché oblige. Outre la présence d’iPads dans ses magasins, l’enseigne a également accentué sa présence sur les réseaux sociaux et lancé une nouvelle application mobile. Seulement lorsque l’on écoute Olivier Carrette, directeur marketing du groupe, tout cet attirail n’a pas vocation à remplacer le lieu de vente, bien au contraire !

Alors que le site marchand est le premier point de vente de l’enseigne, nombre de clients viennent en magasin pour des raisons bien précises. En effet, les clients de la marque (comme nombre de clients d’autres marques du secteur) viennent en magasin afin de voir, toucher et bien sûr sentir les produits. Mais pas seulement... Les vendeurs, qui sont maintenant équipés de tablettes, peuvent prodiguer à leurs clients nombre de conseils personnalisés grâce à leur base de données « Codes Beauté ». Un bel exemple de marque embrassant le numérique avec équilibre et justesse.

Pour en savoir plus, cliquez ici


Too good to go, comment éviter le gaspillage en se faisant plaisir


Too good to go, littéralement « trop bon pour partir (à la poubelle) » est une application qui nous vient tout droit du Danemark. Le principe est simple. S’il est un peu tard et que vous n’avez pas mangé, vous pouvez ouvrir cette application sur votre smartphone, ce qui vous géo localisera et vous indiquera les restaurants dans votre périmètre qui disposent d’invendus. Le service a 2 principaux atouts. Il évite tout d’abord le gaspillage alimentaire de la part des restaurants et permet aux utilisateurs de profiter de repas qualitatifs à prix réduits pour peu qu’ils décalent un peu l’heure du dîner.

L’application a connu le succès au Danemark et est en déploiement en France. Quatre villes participent déjà : Paris, Lille, Strasbourg et Bordeaux. On espère une extension à tout le territoire. Pour rappel, en France, chaque année, 10 millions de tonnes de denrées alimentaires sont jetées pour une valeur de 16 milliards d’euros. Alors quand la technologie se met au service d’une cause aussi noble, qui aura peut-être, de plus, le mérite d’ouvrir à quiconque les portes de la fine gastronomie, il n’y a plus à hésiter !

Pour en savoir plus, cliquez ici


Zalando, le pure player qui fait marcher les boutiques indépendantes.


L’entreprise allemande ne cache pas ses intentions de devenir l’un des partenaires incontournables de la distribution des marques. Forte de ses 18 millions de clients dans le monde, la firme redouble d’inventivité pour conforter sa place. Et au menu de ces innovations, la solution « integrated commerce » fait bonne figure. Il s’agit en réalité d’une unification des stocks de Zalando et des stocks de petites boutiques indépendantes. Concrètement, si un mobinaute repère sur le site de Zalando un article qui lui plaît, l’application pourrait lui indiquer le lieu le plus proche dans lequel il pourrait le trouver grâce à la géolocalisation.

Le client peut alors directement aller essayer son article et l’acheter s’il le souhaite. De quoi faire plaisir au client qui n’a plus à se soucier de la livraison, à Zalando, qui verrait ses frais de logistique baisser et, enfin, aux petits commerçants car outre la gratuité de l’inscription à ce programme (pour le moment), ce service leur permet, et cela n’est pas négligeable, de générer un surplus de trafic en magasin. Pour le moment, c’est à l’essai en Allemagne : on a hâte de voir les résultats de ce service sur l’économie locale.

Pour en savoir plus, cliquez ici
 

Posnania ou le centre-commercial réinventé


Les centres commerciaux pâtissent du succès de l’e-commerce, mais, face au phénomène, certains se développent, avec pour objectif d’offrir une expérience sans pareille à leurs clients. Le centre commercial Posnania, qui a ouvert il y a peu à Poznan en Pologne, est un de ceux-là. Pour réenchanter un lieu qui laisse parfois les clients sans assistance, le groupe Apsys (exploitant le centre commercial) n’a pas lésiné sur les moyens. Un think tank du groupe a parcouru le monde (et ses malls) pendant 3 ans afin de distinguer les innovations digitales à mettre en place dans ce flagship.

Le résultat final est à la hauteur. Le centre commercial propose pas moins de 35 services parmi lesquels une conciergerie, un personal shopper, l’achat mains libres, le try and collect, un lounge VIP, la recharge de véhicules électriques ou encore la mise à disposition de sèche-linges au cas où le temps serait pluvieux pour ne citer qu’eux. Un centre commercial qui est donc à l’avant-garde en matière d’expérience client. L’avenir nous dira si tous ces services permettent la réussite ou non d’un point de vente qui, quoi qu’il advienne, est unique en son genre.

Pour en savoir plus, cliquez ici
 

Vers la fin du cash et de la carte bleue : l’ère du paiement biométrique ?


A l’heure où Samsung, Apple, Google ou encore Alibaba tentent d’introduire sur le marché leurs technologies de paiement NFC, et que les données protégées par un mot de passe semblent plus fragiles que jamais, de nouvelles technologies de paiement pourraient voir le jour très prochainement. Une étude menée par Visa a récemment montré que 53% des européens souhaitent que voient le jour les paiements par scan des empreintes digitales et 29% une combinaison code PIN / biométrie.

C’est dans ce contexte que pourrait arriver le paiement par selfie. En mars 2015, le président de Alibaba, Jack Ma, en a fait une démonstration lors de la conférence du Cebit et Mastercard s’active pour faire percer cette technologie en Europe. Affaire à suivre donc, mais étant donné le succès d’applications comme Snap Inc, pourquoi ne pas étendre la technologie au retail ?

Pour en savoir plus, cliquez ici

Samsung / Zalando