Pourquoi vous devez essayer Qwant

Qwant est un moteur de recherche français qui désirent remplacer Google et vous avez toutes les raisons de devoir l'essayer, dont la meilleure, mais pas la seule, est protéger votre vie privée lors de vous recherches sur internet.

Qwant est un "moteur de recherche sémantique intelligent" français créé par Éric Léandri et Jean Manuel Rozan, lancé en 2013.

La controverse a rapidement éclaté, ce moteur supposé indépendant ne serait, d’après certains internautes ayant fait quelques comparaisons, qu’une interface reprenant les résultats de Bing. Comment deux inconnus, de surcroît français, pourraient-il en deux ans de préparation seulement être capables de concurrencer les géants du GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) ?

Les créateurs ont reconnu qu’ils avaient associé plusieurs API, dont celle de Bing, mais que le moteur évoluait vers son indépendance.

Viennent ensuite plusieurs critiques d’utilisateurs durant les premiers temps : le moteur est trop lent, la première page n’est pas claire, les résultats sont imprécis.

Mais tout cela c’était il y a deux ans, depuis les choses ont beaucoup évolué, Qwant corrigé ses défauts de jeunesse et surpasse ses concurrents dans biens de points.

Le projet a même pour objectif de détrôner les moteurs américains Google, Bing, Yahoo, et il en a les moyens, ce n’est pas pour rien que le géant allemand Axel Springer a décidé d’investir largement dans le projet.

Les avantages de Qwant

 ·      Qwant s’engage à respecter la navigation privée des internautes, à ne pas les tracer, ni à filtrer le contenu recherché. Les autres moteurs de recherche font leur argent avec les données qu’ils récupèrent de leurs utilisateurs grâce aux cookies; ils nous connaissent mieux que nos parents, suivent et documentent toutes les recherches que nous pensons secrètes, profilent chacun de leurs utilisateurs. Ils peuvent ensuite utiliser la connaissance qu’ils ont de nos habitudes, pour proposer des campagnes de remarketing aux entreprises. Qwant développe un modèle d’affaires complètement différent et veut au contraire tirer sa force et ses revenus de la protection de la vie privée des internautes. Quand on sait comment toutes les agences de renseignements, en particulier la NSA, sont capables de rentrer dans presque toutes les banques données, on voit l’intérêt de Qwant.

·        Les résultats qualitatifs de Qwant sont maintenant aussi bons que les autres moteurs et il continue à s’améliorer.

·        Alors que Google nous propose de trouver ce que l’on connaît déjà, Qwant nous propose de rechercher ce que l’on ne connaît pas.

·        La vitesse semble devenue aussi rapide que celle des autres moteurs, si ce n’est plus.

·        La présentation de la page de recherche est plus "cool ", mais cela dépend des goûts de l’utilisateur.

·        Qwant offre la possibilité très appréciable, avec la fonction « tous » de faire vos recherches en utilisant trois moteurs indépendants en même temps dont les résultats sont présentés sur la même page dans trois colonnes : web, actualités, réseaux sociaux. Il est très intéressant, pour une même recherche, de pouvoir comparer comment le même sujet est couvert en parallèle dans les trois médias.

·        La barre de navigation à gauche de l’écran permet, pour un même sujet, une recherche croisée ergonomique, facile et rapide des images, réseaux sociaux, vidéo, actualité, musique.

·        Qwant est maintenant diffusé dans 15 pays et en 25 langues.

·        Même les très lentes administrations françaises s’y mettent, le moteur connaît depuis les 6 derniers mois une explosion de son utilisation, il fait un véritable buzz.

 

Qwant et le marketing numérique

Le fait de ne pouvoir laisser de cookies, de ne pas tracer l’historique et les recherches des clients ne lui permet pas d’exploiter les gains liés à l’exploitation de ces données des clients, il vend quand même les annonces (adwords) sur la page de recherche et de « shopping », mais les rentrées publicitaires sont inférieures à celles de Google.

D’un autre côté, les stratégies des agences de marketing web devront se limiter au référencement naturel et aux annonces payantes sur les pages de recherche et sur sa page «shopping ». Beaucoup d’agences adorent le remarketing et  Google Display, car c’est un moyen facile de facturer cher leurs clients, mais il faut savoir que les stratégies de reciblage des clients sont de plus en plus envahissantes et remises en question. Combien de fois n’avez-vous pas été frustré de recevoir sans interruption des publicités d’automobiles ou de voyages après avoir visité un site de voitures ou de vacances ? A terme les effets peuvent devenir plus négatifs que positifs, et ce sont les limites du big data.

Les recherches croisées de Qwant vont forcer les spécialistes en marketing numérique à des stratégies plus larges et plus intelligentes de couverture des médias numériques, en particulier sur les réseaux sociaux qui sont la botte secrète de Qwant.

En conclusion

L’objectif du moteur est clair, détrôner Google, on n’en est pas encore là, mais il prendra sa place, surtout s’il trouve un modèle rentable lui permettant de sans arrêt s’adapter dans un domaine où chaque jour amène une innovation. La France a souvent d’excellents produits, mais ne peut les développer par manque de moyens, ce moteur sera peut-être l’exception, ce sont les utilisateurs qui décideront. Toute la question est de savoir si les rentrées diminuées par le refus de stocker les données des internautes seront compensées par une utilisation plus grande du moteur.

Il n’y a pas beaucoup d’individus qui n’aient de jardins secrets et l’envie de le protéger, c’est toute la force de Qwant, vous devriez tous le tester dès maintenant, ce n’est pas au moment où vous en aurez besoin qu’il faudra le faire !

Autour du même sujet

Annonces Google