3 raisons qui font des enseignes du retail le partenaire idéal des associations

De plus en plus de consommateurs se préoccupent de la manière dont les entreprises assument leur responsabilité sociétale. Une attente qui s’avère particulièrement prégnante vis à vis des enseignes du retail puisque 44% des Français se disent prêts à payer plus cher pour des produits d’entreprise engagés dans une démarche de développement durable.

Si répondre à cette demande de sens est donc aujourd’hui essentielle pour permettre de créer de l’engagement clients, les enseignes du retail disposent bien des caractéristiques dignes du partenaire idéal des associations : une importante assise territoriale, un flux constant de visiteurs et des équipes formées. 

Un maillage du territoire au soutien des enjeux locaux
Les entreprises du retail, ce sont d’abord des entreprises de réseaux (1100 sur l’ensemble de la France),  opérant dans des points de ventes présents sur tout le territoire (120 000), comme autant de lieux d’accueil du public. Or, mailler les territoires reste un enjeu fondamental pour une grande partie des associations qui oeuvrent localement sans, pour autant, être en mesure de disposer d’espaces suffisants pour mener à bien leurs missions (sensibiliser le public, faire de la collecte alimentaire ou de matériel...). Et si le point de vente devenait donc le relais de l’association locale le temps d’une collecte de vêtements comme chez Bonobo ou de flacon vide comme chez Sephora ?
 
Une force de frappe majeure du fait d’une affluence constante
Deuxième caractéristique évidente : les flux de visiteurs constants en magasin. Ces Français de passage dans les points de vente sont aussi des citoyens, sensibles à l’engagement associatif : 46% d’entre eux adhèrent à une association et 32% affirment exercer une activité bénévole. Côté association, cette affluence est précieuse, lui permettant d’exercer sa mission première de sensibilisation auprès d’un public très large mais également de recruter bénévoles et adhérents, ou encore tout simplement de collecter des micro-dons.

Des équipes nombreuses en soutien des associations 
Dernier point : les équipes ! Dans le commerce en réseau, les enseignes disposent en moyenne de 106 magasins et de 8 salariés par point de vente. Des équipes nombreuses donc, et qui plus est formées à l’accueil du public. Alors même que seules 14% des associations disposent de salariés et que la disponibilité des bénévoles constitue un sujet d’inquiétude pour plus de la moitié d’entre elles, ce vivier d’hommes et de femmes formées au contact client dans les enseignes représente une force considérable pour porter le message d’une association, sensibiliser à une cause ou convaincre un client de s’engager par exemple en achetant un paquet de pâte en plus au moment des collectes alimentaires.

Collectes alimentaires, recyclages de vêtements, arrondi à l’euro supérieur...si le soutien des enseignes aux associations sert avant tout la générosité, il n’en demeure pas moins porteur d’opportunités pour la marque, notamment celle de jouer un rôle social majeur et de créer de fait un lien durable avec ses équipes et ses clients.

Retail