Pub mobile : des consommateurs demandeurs... mais soucieux de leur vie privée

L'étude "Mobile marketing consumer report 2015" menée par la MMA en partenariat avec l'institut GFK permet de cerner un peu mieux les attentes des consommateurs sur mobile.

Comprendre la perception du consommateur vis-à-vis du marketing mobile. Nourrir la réflexion des annonceurs pour que ces derniers cessent les tentatives isolées potentiellement éloignées des attentes de leurs clients connectés et saisissent, enfin, toutes les opportunités que leur offre le mobile. Telles sont les ambitions de l'étude "Mobile marketing consumer report 2015" menée par la Mobile marketing association (MMA) en partenariat avec l'institut GFK.

71% des sondés ont déjà été sur un site mobile de marque

L'étude débute par un concept que nous faisons désormais tous : les smartphones et tablettes sont devenus incontournables. 88% des répondants utilisent leur smartphone pour surfer sur Internet. Ils sont 92% dans ce cas du côté des détenteurs de tablette. De quoi en faire un point de contact incontournable pour les marques. 71% des sondés ont, de fait, déjà accédé à un site de marque, 63% ont suivi leur commande et 62% recherché un point de vente à proximité.

Problème : le mobile présente aux yeux des utilisateurs de nombreux risques d’envahissement par des communications non souhaitées (60% des sondés) ou du détournement d’informations personnelles (67%). D'un naturel plutôt publiphobe, les Français n'en restent pas moins fatalistes quant à la présence publicitaire. Ils sont 72% à "faire avec"… mais 74% à zapper.

La pub marche sur une ligne de crête entre service attendu et intrusion redoutée

Côté publicité, l’expression d’un bénéfice est indispensable pour ne pas être intrusif. 50% se déclarent intéressés par des offres éclair, limitées dans le temps. 75% souhaitent recevoir des coupons ou des offres de réduction. En termes de format, c'est la bannière qui pré-domine, loin devant la publicité plein écran et la vidéo. Mais elle donne à peine un peu plus satisfaction. Ils sont 28% à en avoir été satisfaits.

La protection de la donnée personnelle reste un enjeu majeur pour les marques qui se situent sur une véritable ligne de crête en la matière. 56% trouvent ainsi peu utile d’être reconnus et accueillis de manière personnalisée dans un point de vente. Ils sont, en revanche, 50% à trouver utile d’être géolocalisés pour recevoir des bons plans à proximité.

Un dernier constat : le SMS et le QR codes ont, quoi qu'on en dise, encore de beaux jours devant eux. 44% des utilisateurs ont déjà lu un QR code et 93% ont été satisfaits de leur expérience, apprend-t-on dans l'étude. 8 SMS reçus sur 10 sont lus et 25% sont même conservés.

Les résultats de cette étude sont le fruit de 1 003 interviews représentatives de la population française de 15 ans et plus et équipés en téléphone mobile ou tablette, en partenariat avec l'institut GFK au cours de la première semaine du mois de juin 2015.

Marketing mobile / Flashcode