Amazon brade son Fire Phone et le lance en Europe

Amazon abaisse de 200 dollars le prix du smartphone qu'il peine à écouler depuis son lancement fin juillet. Le Fire Phone arrive par ailleurs en Allemagne et au Royame-Uni.

Amazon a vendu tellement peu de son Fire Phone, lancé aux Etats-Unis fin juillet au prix de 199 dollars pour un contrat de deux ans chez AT&T, qu'il a décidé de le brader à 99 cents - autant dire à l'offrir - pour un engagement de même durée. Nu, il passe aussi de 649 dollars à 449 dollars. Preuve aussi que l'e-commerçant est prêt à perdre beaucoup d'argent afin de diffuser son smartphone, qu'il a conçu comme une porte d'entrée sur la vente de ses produits et services, Kindle Store en particulier.

Le Fire Phone ne manque toutefois pas d'atouts. Pour se différencier, il propose notamment une interface 3D, une fonction de recherche automatique très poussée nommée Firefly, ainsi qu'une navigation par inclinaison de l'appareil. Ses acheteurs se voient également gratifiés d'un abonnement gratuit d'un an à Amazon Prime, d'une valeur de 99 dollars. Il pèche en revanche par un écosystème applicatif microbique face à ceux de l'iPhone et d'Android. Pas de quoi donc affoler les consommateurs américains, qui n'en auraient acheté que 35 000 exemplaires durant les 20 premiers jours de sa commercialisation, selon les calculs du Guardian.

Si l'on pouvait penser que ses difficultés à l'écouler pousseraient Amazon à circonscrire l'expérience à l'Amérique du Nord, l'e-commerçant a décidé d'attaquer deux marchés européens : le Royaume-Uni avec l'opérateur O2 et l'Allemagne avec Deutsche Telekom. La commercialisation débutera dès le 30 septembre, après une phase de pré-commandes entamée hier, 8 septembre. Le Fire Phone est là encore offert pour 1 euro chez Deutsche Telekom et 0 chez O2, moyennant engagements. L'année gratuite d'Amazon Prime est aussi au programme.

Rien ne dit cependant que faire cadeau du Fire Phone, aux Etats-Unis comme en Europe, lui accordera un nouveau départ. Le Facebook Phone, dont le prix avait lui aussi été descendu à 99 cents l'an dernier, n'a jamais réussi à décoller. Mais Amazon étant déterminé, comme le montrait déjà l'analyse du coût de production de sa tablette Kindle Fire HD, sur laquelle l'e-marchand s'adjuge très peu de marge, il y a fort à parier qu'il poursuivra sur le long terme ses efforts de diffusion du Fire Phone.

 

Smartphone / Amazon