Assurer la longévité de son application mobile Concevoir un service à usage récurrent

Trois mois, c'est la durée de vie moyenne d'une application mobile sur l'App Store d'Apple. Une longévité relative, essentiellement tirée vers le bas par des applications événementielles souvent conçues pour associer les valeurs de modernité de l'iPhone à une marque ou des jeux gratuits, jetables par essence. Il est pourtant possible de proposer un service durable sous forme d'application aux utilisateurs de smartphones. "Une application bien conçue peut durer entre un an et un an et demi" observe Alexandre Doumith, président de l'agence Bemobee.


alexandre doumith, pdg de bemobee
Alexandre Doumith, PDG de Bemobee © S. de P. Bemobee

Concevoir une application pérenne nécessite avant tout de proposer un service à usage récurrent. Pour Alexandre Doumith, "les applications gadgets ne marchent plus, il faut imaginer un service impliquant qui corresponde au positionnement de la marque". "Le service de départ constitue en effet un élément clé dans la fidélisation d'une application", abonde Renaud Ménérat, président de l'agence UserAdgents. Certaines fonctionnalités comme la localisation de points de vente à proximité de l'utilisateur sont devenus des éléments classiques d'une application mobile et ne suffisent plus à en faire un outil assez incontournable pour justifier un usage durable.


La longévité d'une application est aussi affaire de contenu. A défaut de service réellement innovant ou nécessitant une utilisation récurrente, mieux vaut donner à l'utilisateur l'envie d'ouvrir à nouveau un programme par la promesse de contenus et d'offres (réductions, etc.) régulièrement mis à jour. L'envoi de notifications en push pour alerter l'utilisateur de ces nouveautés favorise également un usage régulier de l'application. Attention cependant à ne pas surcharger les utilisateurs de message push. "Lorsqu'une personne désactive ces notifications, l'usage de votre application baisse", prévient Renaud Ménérat.

Telecoms 2.0 / App Store