Guerre des brevets : Google perd à nouveau contre Apple

La plainte déposée par sa filiale Motorola Mobility vient d'être rejetée par une cour d'appel américaine.

Une cour d'appel américaine vient de confirmer le jugement rendu par l'International Trade Commission, considérant que les iPhone d'Apple n'enfreignaient aucun des brevets de Motorola Mobility. C'est un coup dur pour Google qui avait bouclé l'acquisition du fabricant américain de smartphones en mai 2012 pour un montant s'élevant à 12,5 milliards de dollars. Une somme qui lui permettait alors de mettre la main sur un important portfolio de brevets que Google espérait bien utiliser dans le cadre des nombreuses batailles juridiques dans lesquelles il s'était engagé. 

En vain, la plainte déposée en 2010 par Motorola Mobility à l'encontre d'Apple, concernant six de ses brevets, n'aboutira pas. Le fabricant estimait notamment que le verrouillage de l'écran lorsque le smartphone est porté à l'oreille était protégé par l'un de ses brevets. 

 

Mobilité / Google