iAd : combien ça coûte, combien ça rapporte Un million d'euros pour être sponsor à l'année

"iAd for Brands" est la partie la plus souvent mise en avant de la plate-forme publicitaire d'Apple. Positionnée comme la régie publicitaire premium par excellence sur mobile, elle est essentiellement destinée à des campagnes de branding. L'annonceur peut y diffuser une création dynamique qui s'ouvre lorsque le mobinaute clique sur une bannière et permet de proposer tous types de contenus (textes, sons, photos, vidéos, jeux, goodies, coupons, etc.) sans obliger l'utilisateur à quitter l'application dans laquelle il se trouve.


le fabricant de soupes campbell a été l'un des premiers annonceurs à utiliser
Le fabricant de soupes Campbell a été l'un des premiers annonceurs à utiliser iAd aux Etats-Unis © Capture d'écran / Apple / Campbell

"La vraie nouveauté d'iAd for Brands est de pouvoir proposer une réelle interaction entre la marque et l'utilisateur sans pour autant le perturber dans sa navigation", explique Frédéric Levron, Head of digital and brand content d'Ogilvy & Mather Paris, qui a réalisé la campagne iAd de Perrier, l'une des premières marques européennes à avoir utilisé iAd.


C'est essentiellement sur iAd for Brands qu'Apple s'est focalisé pour le lancement de son service en 2010. Avant l'inauguration européenne de la plate-forme, le groupe a démarché agences et annonceurs pour sélectionner six marques dont les campagnes étaient destinées à être diffusées en exclusivité en fin d'année dernière. Objectif : trouver des annonceurs aux épaules assez larges pour investir massivement sur un média encore confidentiel en termes d'investissements publicitaires. En France, les investissements nets en publicité mobile représentaient 27 millions d'euros en 2010, soit à peine 1 % de ceux de l'ensemble de la publicité digitale.


Le coût initial affiché pour ces annonceurs-sponsors européens était d'un million d'euros pour disposer d'une présence sur iAd pendant un an. A titre de comparaison, les marques ayant participé quelques mois plus tôt au lancement américain d'iAd ont dû débourser un million de dollars. "L'argument commercial d'Apple est que tout doit être simple jusque dans les prix : un euro égale donc un dollars", ironise un acteur du secteur. 


Une rhétorique qui n'a visiblement pas porté ses fruits puisqu'Apple aurait depuis accepté de revoir ses prétentions à la baisse. Il coûterait désormais plusieurs centaines de milliers d'euros (des chiffres allant de 500 000 à de 750 000 dollars circulent) pour devenir sponsor à l'année d'iAd for Brands. Ce montant ne comprend pas le coût de la conception du matériel créatif (illustrations, vidéos, etc.) facturée par l'agence créative.

IPhone / IPad