Le Japon en ordre de marche pour contrer l'iPhone

Quatre fabricants nippons de terminaux mobiles se sont alliés afin de lancer une plate-forme mobile commune d'ici mars 2012. Fujitsu, NEC, Panasonic et Sharp vont commencer à développer, en partenariat avec NTT DoCoMo et Renesas, une plate-forme compatible avec Symbian OS et avec les plates-formes Linux, voire avec Android, la plate-forme libre de Google. Passerelle entre plusieurs environnements mobiles, elle constituera une base commune qui permettra aux fabricants d'accélérer les temps de développement. Elle gérera les vidéos HD, les images 3D et diverses fonctions multimédias avancées. Au Japon, l'iPhone d'Apple occupe 72 % du marché des smartphones, devant HTC (11 %) et Toshiba (6,8 %).

La résistance s'organise aussi côté opérateurs puisque trois d'entre eux développent des projets basés sur Android. Softbank, qui distribue l'iPhone en exclusivité, prépare un smartphone sous Android avec HTC. NTT DoCoMo se désintéresse peu à peu de l'i-mode et propose Xperia, smartphone sous Android fabriqué par Sony Ericsson. KDDI prépare quant à lui le lancement en juin de son smartphone Sharp, toujours sous Android, qui offrira une image 3D.

Google / Nec