Shazam se donne de 3 à 5 ans pour réussir dans la télé

Le service mobile de reconnaissance musicale veut reproduire dans la publicité télé son succès dans la musique.

Connu pour son application mobile permettant d'identifier des morceaux de musique, Shazam a entrepris un repositionnement stratégique. La société vise désormais les revenus issus de la publicité diffusée à la télévision. Elle souhaite ainsi signer des contrats avec les chaînes, pour que leurs émissions puissent être reconnues par les téléphones équipés de son application. Dans ce modèle, un contenu, notamment publicitaire, serait alors envoyé sur le mobile de l'utilisateur.

Pour faire connaître son nouveau positionnement, Shazam est venu à Cannes pour le salon Mip TV. La société justifie son changement stratégique par l'attrait du marché publicitaire. Celui-ci "représente un chiffre d'affaires de 60 milliards de dollars contre 17 milliards pour la musique", a indiqué le patron de Shazam Andrew Fisher au "Figaro". L'activité commerciale n'est pas encore lancée mais Shazam a fait un premier test avec la chaîne américaine NBC lors du Superblowl, la finale du championnat de football américain.

La société d'origine britannique se donne "de 3 à 5 ans" pour réussir dans sa nouvelle stratégie. En attendant, elle peut compter sur les 100 millions de dollars que le fonds Kleiner Perkins Caufield & Byers avait investis fin 2009. Shazam a réalisé 8,6 millions d'euros de chiffre d'affaires pour son exercice fiscal clos en juin 2009, pour une perte nette d'un peu plus de 100 000 euros. Mais la société serait désormais profitable, selon son patron. Pour l'aider dans son nouveau positionnement, elle a recruté il y a un mois John Sykes, co-fondateur de MTV.

Chiffre d'affaires / SHA